Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Posté le 28/10/2008 à 21h33 par sagamore

CRISE DES SUBPRIMES: UNE EXPLICATION TRES SIMPLE POUR CEUX QUI ESSAYENT ENCORE DE COMPRENDRE

Alors voilà, Mme. Ginette a un bistro à Latole sur Perpette..

Pour augmenter ses ventes, elle décide de faire crédit à ses fidèles clients, presque tous alcooliques et au chômage de longue durée.

Vu qu'elle vend à crédit, Mme. Ginette voit augmenter sa fréquentation et, en plus, peut augmenter un peu les prix de base du pastaga et du ballon de rouge.

Le jeune et dynamique directeur de l'agence bancaire locale, quant à lui, pense que les "ardoises" du troquet constituent, après tout, des « actifs recouvrables », et commence à faire crédit à Mme. Ginette, ayant les dettes des ivrognes comme garantie.

Au siège de la banque, des traders avisés transforment ces « actifs recouvrables » en CDO, CMO, SICAV, SAMU, OVNI, SOS et autres sigles financiers que nul n'est capable de comprendre. (*)
Ces instruments financiers servent ensuite de levier au marché actionnaire et conduisent, à Wall Street, à la City de Londres, au Bourses de Francfort et de Paris, etc., à des opérations de « dérivés » dont les garanties sont totalement inconnues de tous (c.à.d., les ardoises des ivrognes de Mme Ginette).

Ces "dérivés" sont alors négociés pendant des années comme s'il s'agissait de titres très solides et sérieux sur les marchés financiers de 80 pays. Même, on se les arrache, ce qui fait grimper leur prix.

Jusqu'au jour où quelqu'un se rend compte que les alcoolos du troquet de Latole sur Perpette n'ont pas un rond pour payer leurs dettes.

Le bistro de Mme. Ginette fait faillite.
Et le monde entier l'a dans l’os....

(*) En langage financier, ca s’appelle la « titrisation »

Ben l'auteur est inconnu, dommage !!!

Posté le 28/10/2008 à 23h29 par DECONATOR

Citation :
Et le monde entier l'a dans l’os....

Sauf les poivrots, qui ont picolé gratos

Posté le 29/10/2008 à 00h19 par BBer

Puis-je avoir l'adresse du bistrot svp?

Mon lien

;-)

Posté le 29/10/2008 à 09h15 par loulouDesLilas

J'ai plus l'adresse..elle était sur mon disque dur, et j'ai suivi tes conseils pour le défragmenter !!!!

Posté le 31/10/2008 à 12h49 par loulouDesLilas

Pour en revenir aux poivrots, ils ont picolé, mais maintenant ils vont trinquer, et pas gratos!!!

Posté le 31/10/2008 à 18h30 par BBer

Ce sont toujours les mêmes qui trinquent...

Posté le 01/11/2008 à 02h16 par BBer

tiens... ca va trinquer ici aussi...
C'est au sujet des ados... mais on va tous "trinquer".

Les ados trinquent sur 20Minutes.fr

Contact

@+

BBer

Posté le 01/11/2008 à 09h59 par emma

Et bien, ça n'est pas avec ce site que nos enfants corrigeront leur langage ! un gros mot, voire deux par phrase !

emma

Posté le 01/11/2008 à 10h19 par azertuyop

Je pense qu'il va falloir changer vos lunettes chère madame car je viens de relire tous les messages et franchement je n'ai pas trouvé UN seul gros mot dans les réflexions écrites de ce sujet !!!!
J'aimerais que vous relisiez aussi et que vous nous donniez les gros mots que vous avez, vous même trouvés.
Ou alors pour vous "trinquer", "poivrot", "picoler","pastaga" et "ballon de rouge" sont des gros mots ? Alors je pense que vous avez plutôt un problème avec L'ALCOOL en général !
Moi je trouve sympa d'avoir expliquer de façon simple et marrante comment les financiers et d'autres ont oeuvré et nous ont bien pris pour des CONS ! (ça c'est un gros mot)
Suite à cela, les couillons, comptez-vous et commencez à ouvrir vos porte-monnaie car au bout de compte se sera évidemment nous qui allons régler l'addition et ça c'est vulgaire et pas poli !

l'aiguillon

Posté le 01/11/2008 à 10h23 par DECONATOR

Emma faisant référence au lien dans le post de BBer qui précède le sien.
Et effectivement, c'est plein de gros mots (bouh, les vilains!)