Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Posté le 07/09/2009 à 17h55 par GAMBISTORTI

Sur demande de Mr Lucien nous allons ouvrir une chronique sur les sportifs représentatifs de La Seyne.

Je suis seynois et j'en suis fier

Posté le 07/09/2009 à 17h58 par GAMBISTORTI

Je pense que parmi les plus grands figure JEAN GUILLOU, gymnaste de grand talent et dont Lucien va vous donner le palmarès.

Je suis seynois et j'en suis fier

Posté le 07/09/2009 à 18h19 par Lucien

D'abord c'est pas une demande, c'est une suggestion, afin de ne pas tout mélanger et de ne pas pourrir les posts

Citation :
Je pense que parmi les plus grands figure JEAN GUILLOU, gymnaste de grand talent et dont Lucien va vous donner le palmarès.

Tu me branches là, je l'ai déjà donné.
Mais s'il n'y a que ça pour te faire plaisir:
1952 JO d'Elsinky
1954 Championnats du Monde à Rome
1955 Jeux Méditerranéens de Barcelone
1956 JO de Melbourne
1961 et 1965 Champion de France
Ne me demande pas les classements internationaux, à cette époque la gym française n'était pas au niveau actuel, les pays de l'Est et les japonais rafflaient tout.

Posté le 08/09/2009 à 11h06 par GAMBISTORTI

Léon CAPRINO. Léon était un grand champion de cyclisme régional mais qui s'illustra aussi dans les grandes épreuves nationales puisqu'il disputa le Tour de France "Peugeot" grande course amateur vers 1910.

J'ai bien connu le brave Léon dans ma jeunesse.
Il nous racontait ses passages dans des cols enneigés des Pyrénées et des Alpes et ses sprints qui se terminaient souvent en baston. C'est qu'il était teigneux le bougre et il avait gardé toute sa "gnaque" dans sa vieillesse. Souvent, lors de parties de pétanque au quartier, il lui arrivait de quitter le jeu et de jeter les boules prétextant qu'on lui faisait la carrée. Il n'aimait pas perdre Léon.

Notre brave homme avait été blessé lors de la guerre de 14/18 et sa carrière cycliste s'arrêta bien qu'ayant courru malgré son handicap un an ou deux après.

Sur la photo prise au vélodrome de La Seyne il est parmi les trois mais je ne sais pas lequel il est mais de toute façon ils sont tous d'authentiques champions seynois.

Je suis seynois et j'en suis fier

Posté le 08/09/2009 à 13h19 par GAMBISTORTI

Aimé SIAS

Le brave Aimé, tellement modeste qu'il n'a même pas laissé une photo de lui mais nous nous sommes dégotté une photo de groupe de l'USS rugby en 1939 lors de la réception à la mairie (l'ancienne)
Il est debout et le deuxième à partir de la gauche.

Ce n'est pas le joueur qui laissera un souveniir impérissable mais l'homme car il fut un grand Aimé.
Sa carrière de joueur finie (et il a joué trés trés longtemps,) faisant le quinzième quand il manquait un joueur à l'appel, l'arbitre de touche ou même le soigneur il fut principalement le créateur de l'école de rugby dans les années 60 ou il resta comme président jusqu'à son décés en 1995.

Plus de 40 ans au service du sport seynois, ça mérite un tableau d'honneur aussi, les responsables du club ne l'ont pas oublié car la tribune d'honneur du stade Marquet porte désormais son nom.

Je suis seynois et j'en suis fier

Posté le 08/09/2009 à 18h10 par GAMBISTORTI


Sur cette photo LUCIEN, il y a des personnes que tu a connues.

Blachère dit Casino à la gauche de Sias. Il y a aussi Maurric, Me Olivier qui était président et prés de lui, Victor Marquet et
Baudéna, Yeu Ellena.

Je suis seynois et j'en suis fier

Posté le 08/09/2009 à 18h21 par GAMBISTORTI

GAMBISTORTI a écrit :
Sur cette photo LUCIEN, il y a des personnes que tu a connues.

Blachère dit Casino à la gauche de Sias. Il y a aussi Maurric, Me Olivier qui était président et prés de lui, Victor Marquet et
Baudéna, Yeu Ellena.

Il y a aussi (ça me revient petit à petit) Crouzet, Troubat, Sorzana dit "la cabre" plus connu comme joueur de boules et Créma.
Cette réception à la mairie devait être la conséquence du titre de champion de Provence.

Vous avez vu comment ils sont bien fringués "a que la cravate"

Je suis seynois et j'en suis fier

Posté le 08/09/2009 à 18h24 par Lucien

Doucement..., j'ai connu ceux que tu cites sauf Marquet (ce que je regrette d'ailleurs), mais plus tard que la photo...: j'étais à peine en maternelle.
Mais tu oublies, enfin si ce sont eux, Troubat sous celui qui a la veste ouverte avec cravate, Crouzet et son béret posé "à la basque" (ce qu'il était pur sang)
Et bien voilà, on se retrouve sur nos pattes, on rédigeait ensembles

Posté le 11/09/2009 à 13h34 par GAMBISTORTI

Loulou MEUNIER et le MOTO CLUB SEYNOIS.

Louis Meunier fut parmi les créateurs de ce sport vers 1938, sport qui connut dans notre ville un essor considérable surtout dans les années 50.
Les archives donnent même jusqu'à 6000 personnes autour du stade de la Canourgue à l'endroit de la salle Baquet.

Meunier fut un des joueurs les plus en vue de cette équipe allant jusqu'à remporter la coupe de France en 1953.

Parmi les joueurs dont j'ai gardé le souvenir je citerai Nomade, Pastorino, les 2 frangins Orsatelli, Gilbert Marro, Pratali, Imbert dit Banane, Raboutet, Blasi, Pouloin.

Je suis seynois et j'en suis fier

Posté le 11/09/2009 à 13h43 par GAMBISTORTI

Louis MEUNIER est le premier à gauche

Je suis seynois et j'en suis fier