Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Feuilleton: Un Tramway ou un Bus articulé de La Garde - La Seyne ?

  • Tramway 90,80%
  • Bus articulé 9,20%

Nombre de participants : 174

Posté le 25/09/2016 à 13h15 par bruna

Posté le 25/09/2016 à 16h44 par mariethe

Et faire revenir le tram, ça solutionnerait quelques problèmes ? Il faut donner son avis.

Voir la "pétition" mise en ligne par le collectif des CIL de La Seyne.

Posté le 27/09/2016 à 09h23 par gerarddelareunion

Jean bonjour
je ne sais pas si tu t'en est aperçu mais ta boite de messagerie a été piratée
amicalement Gerard

gerard

http://www.mi-aime-a-ou.com/

Posté le 27/09/2016 à 16h30 par riri

Bien vu, j'ai fait le nécéssaire.

Quand tu traverses le pays des aveugles, ferme un oeil.

Posté le 16/10/2016 à 14h54 par Aiuto

Posté le 29/06/2017 à 19h30 par Maurice Franceschi

La taxe versement transport tramway détournée de son objectif.

Depuis 2002, 220 millions d’euros ont été récupérés, au moyen de la taxe « versement transport » des entreprises, pour la réalisation d’un tramway par l’agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM). Fin 2016 TPM décide que ce versement transport additionnel ne sera plus affecté au tramway mais au bus-hns. Les 220 millions d’euros obtenus par une déclaration d’utilité publique pour un tramway sont détournés de leur destination d’origine. La taxe additionnelle transport de 0,75 % est affectée, depuis janvier 2017, de façon illégitime au bus-hns. En l’absence de déclaration d’utilité publique pour le bus-hns cette affectation est,en effet, illégitime pour ce mode de transport en commun. Alors qu’une enquête publique est en court pour décider du choix de ce mode, il n’est donc pas réglementaire d’anticiper l’avis du commissaire enquêteur et la décision de l’état.

Pour ce manque de concertation et de respect des procédures, notre association Toulon Var Déplacements effectue un recours, devant le tribunal administratif, pour l’annulation de la décision n°16/12/195 du 16 décembre 2016 du Conseil Communautaire de la Communauté d’Agglomération de TPM, qui transfert l’affectation du versement transport additionnel du tramway au bus-hns.

Cordiales salutations

Maurice Franceschi, président, tel 06 20 60 17 90
Toulon Var Déplacements
c/o Café Culture
24 rue Paul Lendrin
83000 Toulon
http://toulonvardeplacements-asso.fr

Posté le 06/02/2018 à 14h56 par Maurice Franceschi

Conférence débat Tramway ou BHNS pour la métropole de Toulon ? 10 février 10h45, FOL
Conférence débat Tramway ou BHNS pour la métropole de Toulon ? 10 février 2018 à 10h45, FOL

Toulon Var Déplacements organise une conférence débat ouverte au public : Tramway ou Bhns pour la métropole de Toulon ?

le samedi 10 février 2018 de 10h45 à 12h30
à la FOL, Les Lices, 68 avenue Victor Agostini, TOULON accès libre dans la limite des places disponibles

les conférenciers Maurice Franceschi et Michel Pierre présenteront les comparaisons : économique, capacitaire, environnementale, juridique et attractivité. Cette présentation est basé sur de nombreuses études du CEREMA, du GETUM, GART ... L'analyse économique spécifique à TPM a été développée par Actenergies (2018).

Salutation des membres du conseil d'administration de TVD

Maurice Franceschi, président
Toulon Var Déplacements
c/o Café Culture
24 rue Paul Lendrin
83000 Toulon
http://www.tvd83000toulon.lautre.net/

Posté le 10/01/2019 à 13h56 par Nicky

Un futur tramway à Toulon? Hubert Falco évoque le contre-exemple niçois
Un futur tramway à Toulon? Hubert Falco évoque le contre-exemple niçois
La ligne 2 du tramway à Nice. Photo Cyril Dodergny

Un futur tramway à Toulon? Hubert Falco évoque le contre-exemple niçois - Lors de la traditionnelle cérémonie des vœux, le président de Toulon-Provence-Méditerrannée (TPM) n’a pas manqué d’aborder le thème sensible d’une grande ligne de transports en commun traversant la métropole d’est en ouest. Il regrettait un certain mutisme de l’État. "Pour 2019, je forme le vœu que l’État se décide enfin à designer une nouvelle autorité environnementale, ce qui nous permettrait de poursuivre les travaux du futur transport en commun en site propre (TCSP) bloqué depuis plus d’un an maintenant!", a déclaré Hubert Falco, entouré des onze autres maires de la métropole. Pour rappel, l’enquête publique qui devait se tenir du 15 janvier au 15 février 2018 avait été reportée par le préfet à cause d’un micmac juridique au niveau national.

"TOULON A DEUX PETITS BOULEVARDS" - Alors que la voix d’associations pro tramway se fait toujours entendre, Hubert Falco a même activé un contre-exemple venu de Nice: la construction de deux nouvelles lignes de tramway, pour un coût évalué à près d’un milliard d’euros. "Deux lignes de tramway à Toulon n’auraient pas coûté moins cher que les deux lignes niçoises", énonce le maire, illustrant un coût jugé exorbitant: "Or, je vous rappelle que le budget annuel de la Métropole s’élève à 840 millions d’euros." La comparaison ne s’est pas arrêtée là. "Nice a des grands boulevards et nous deux petits, Strasbourg et République", poursuivait le maire. "Quand deux véhicules se rentrent dedans, on a un bouchon d’Ollioules à La Farlède ..." ... Et de conclure: "Pour réaliser une ligne de tramway, on aurait dû réaliser deux ans de travaux sur le boulevard de Strasbourg. Si on l’avait lancé, on ne serait pas là (les élus, Ndlr) à faire des vœux. Voilà la réalité que veulent ignorer certains!" source: var matin

... cordialement ... Nicky ...

suivre - LaSeyne.Info - sur Fessebook - cliquez ici

Posté le 12/02/2019 à 13h47 par louviel

Bonjour,

Voilà la solution pour mettre tout le monde d'accord:

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/0600683771553-la-chine-se-prepare-a-lancer-un-tramway-sans-rails-2244141.php

Salutations

Posté le 29/03/2019 à 11h53 par Echalotte


Le bras de fer continue autour du tramway de Toulon. L’association propose la mise en place dans les collectivités d’un conseil consultatif des forces politiques non-élues afin de permettre une bonne représentation de toutes les sensibilités. PHOTO TT

L’association citoyenne Toulon@Venir souhaite que le président de la Métropole toulonnaise, Hubert Falco (LR), fasse vivre la démocratie locale en associant les citoyens. Le projet de tramway est toujours au premier rang de ses revendications.

Le débat sur le tramway se réveille ces derniers temps. Mais le débat public ne se satisfait pas des contre-vérités et des affirmations fallacieuses », souligne Jean-Paul Leroy, le président de Toulon@Venir.

Pour être tout à fait précis sur ce dossier hypersensible, il est bon de rappeler que le tramway a été déclaré d’intérêt public en 2005, après avoir été voté à l’unanimité par la collectivité TPM. Puis tout bonnement abandonné.

La première des « contre-vérités » que dénonce le militant associatif, consiste à déclarer que ce moyen de transport collectif, rapide et écologique, serait aujourd’hui dépassé. C’est ce que veut faire croire l’exécutif : « Depuis cette affirmation étonnante, quatorze grandes villes ont choisi le tramway ou ont reconduit leur choix en réalisant une ligne supplémentaire », explique Jean-Paul Leroy. Un argument qui, selon lui, ne tient guère la route. Tout comme la rebuffade du président de la Métropole, Hubert Falco (LR), qui renvoie constamment ses détracteurs au score des dernières municipales.

L’ombre des municipales

« Non, l’élection du maire de Toulon ne vaut pas référendum contre le tramway », lui rétorque le président de Toulon@Venir qui se défend pour autant de mener un combat partisan comme ne cesse de le lui reprocher le président de la Métropole. « Nous sommes une association citoyenne qui porte un regard sur les affaires de la cité sans participer aux joutes électorales » précise-t-il. Et ce, même s’il ne cache pas vouloir que le dossier du tramway soit un enjeu majeur des élections municipales de 2020.

L’association réclame plus de transparence dans les grands chantiers qui engagent l’avenir de la collectivité afin de permettre aux administrés de s’impliquer davantage et de faire vivre la démocratie locale. « La légitimité d’un scrutin ne dispense pas les élus d’offrir aux citoyens une information fiable, sincère et pertinente » conclut-il.

Thierry Turpin http://www.lamarseillaise.fr/var/developpement-dur

un grand proverbe chinois dit:
" si on voit un grand canard blanc sur un lac, c'est un cygne "