Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Posté le 04/04/2016 à 09h10 par Andree83

bonjour,
Le Café Théâtre 7ème vague risque de vivre ses dernières semaines.
Nous ne pouvons laisser ce lieu de culture créative disparaître. Combien de jeunes auteurs compositeurs a-t-il connu ?
Nombre de visiteurs de ce lieu chargé d'histoire depuis une vingtaine d'années ont connu le bonheur de découvrir le spectacle vivant. D'autres, comme moi, ont apprécié les artistes (des spectacles toujours de qualité) qui ont répondu "présent".
Le Café Théâtre 7ème, c'est une équipe de bénévoles aussi qui s'y est investi, ne comptant pas ses heures, et s'attelant au mieux pour que chaque spectateur soit enchanté de leur soirée, et pour que les artistes se sentent chez eux.
Le Café Théâtre 7ème vague, c'est le projet culturel le plus accompli au coeur de notre Ville, dans l'ensemble de notre Ville et les gens y sont parfois venus de loin pour assister aux nombreuses représentations tant de variétés, que d'humoristes et de théâtre, bien évidemment.
Alors, bien évidemment, il y a des travaux à faire pour que le public qui y pénètre ne soit pas en danger. Mais à la question "Y a-t-il un péril simple ou imminent", il me fût répondu le 29 mars que mes "arguties" ne tenaient pas la route...
Est ce vraiment considérer que ma question était un faux argument de fermeture ?
Et puis, depuis quelques années, la ville était prévenue de l'état de l'immeuble au dessus. N'aurait-il pas été judicieux de faire procéder aux travaux en temps utile ? Avant que le péril ne devienne imminent ? Ce qu'il n'est peut être pas encore...
Voici le témoignage de Cédric, Directeur Artistique Musical du lieu
Interview de Cédric Psaïla

Nous vous espérons nombreux à réagir. Vous trouverez sur le site du Café Théâtre 7ème Vague la pétition à signer, et pour ceux qui le préfèrent, elle est également à disposition en version papier sur le lieu même
Andrée Bonifay

Posté le 04/04/2016 à 12h56 par Alfredo Rémi

SOLIDAIRES AVEC LE 7ème VAGUE ET AVEC TONTON DGE ! NON à LA FERMETURE DE CE LIEU DE CULTURE, UNIQUE EN SON GENRE !
Ceci étant dit (avec force), ne nous leurrons pas. La mairie, eu égard à ses finances actuelles, n'entreprendra aucun travaux de réhabilitation du bâtiment: elle a, comme on dit, "d'autres chats à fouetter". J'ai bien peur que le théâtre finisse comme la salle Guillaume Apollinaire, abandonné de tous. Mais j'oubliais que la culture, désormais, c'est le Casino Joa et le complexe ciné aux portes Marines. Encore un coup supplémentaire porté au centre ancien...

Posté le 04/04/2016 à 13h45 par christianbianchi

Je suis tout a fait d'accord avec l'analyse de Alfredo Rémi.
D'autre part effectivement il est important de savoir si il y a péril ordinaire ou péril imminent car la procédure n'est pas la même.
Dans les deux cas c'est une décision du maire par ses pouvoirs de police.
Dans cette ville pourtant dirigée par une équipe de gauche les "demandes de quitter les lieux" aux associations commencent a être nombreuses, amicale des locataires, collectif contre les expulsions locatives, jardin solidaire et maintenant la 7 éme vague.
Sans oublier, les habitants du Berthe E17 a jour de loyer dont les appartements viennent d'être rénovés.
Vous avez tous mon soutien.

Posté le 05/04/2016 à 19h50 par Andree83

bonsoir,
et merci de votre soutien