Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Posté le 18/01/2017 à 19h18 par sagamore

A la Seyne, les Prud’hommes ont reconnu la discrimination syndicale aux CNIM à l’encontre de deux représentants de la CGT dans le cadre de licenciements sans causes réelles et sérieuses. Quand le patronat rivalise d’imagination pour chercher à criminaliser l’action syndicale et à mettre la pression sur les salariés qui revendiquent.

Pour lire l'intégralité de l'article :

Plus tu pedales moins fort, moins tu avances plus vite !!