Imprimer cette page Fermer cette fenêtre

Feuilleton: Un Tramway ou un Bus articulé de La Garde - La Seyne ?

  • Tramway 91,81%
  • Bus articulé 8,19%

Nombre de participants : 171

Posté le 15/10/2013 à 12h56 par Nicky

Le tramway, un enjeu pour 
l’économie locale ...


Agrandir - cliquez ici
Voilà un dossier qui continue de faire couler beaucoup d’encre par ici. Sans parvenir à faire bouger les lignes. Le monde associatif regroupé en collectif ne cesse en effet, de son côté, de multiplier les actions en directions des administrés de Toulon Provence Méditerranée pour, études en mains, démontrer les besoins de l’agglo’, d’aujourd’hui et de demain, en transport en commun fiable, rapide, écologique ...

Alors, distribution de tracts, conférences de presse, actions en justice... Tout est mis en oeuvre depuis pour inciter les politiques à remettre le projet tram sur rails ou du moins sur leurs tablettes. Option pour laquelle, pour mémoire, ils avaient opté unanimement avant brusquement de se dédire. Et de préférer un Bus à haut niveau de service (BHNS), en adressant une fin de non-recevoir aux partisans du tramway.

Pour autant, sûr de son bon droit, le Collectif tramway ne désarme pas et continue de faire pression pour que le débat démocratique ait bel et bien lieu sur ce sujet qui engage l’avenir de la collectivité. Une pétition est toujours proposée à la signature en ligne sur le site des pro-rails.

Ce Mardi soir, c’est à la Maison des Technologies que l’on remet l’ouvrage sur le métier. Avec une nouvelle mise en perspective du dossier. En essayant de répondre pour l’auditoire à un certain nombre d’interrogations.

Pour faire bouger les lignes

La première : « Financé mais jamais réalisé, où en est le projet de tramway de Toulon ? » C’est bien le moins que l’on puisse faire. Même si, à cette question, hélas, peu d’eau risque d’être apportée au moulin des citoyens. Si ce n’est de confirmer le rien ou l’à peu près que dalle !

Avant de donner la parole à la salle, les intervenants qui se succéderont à la tribune vont essayer d’apporter leur propre éclairage sur ce dossier en fonction de leurs propres expériences ou compétences en la matière.

Ainsi, celles de Daniel Robequain, coordinateur des projets de tramway de Montpellier, devraient permettre de sortir le nez du microcosme toulonno-toulonnais où tout est si difficile à réaliser, pour voir comment ça se passe ailleurs. Par exemple, dans cette cité universitaire dans laquelle, selon les multiples enquêtes d’opinion, il fait si bon vivre.

Jean Macheras, le vice-président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT), sera lui aussi de la partie pour expliquer les actions de ce groupe de pression d’intérêt général qui s’efforce, un peu partout, d’infléchir les politiques de transport et d’aménagement du territoire ... Les membres du collectif rappelleront aussi l’apport dû à l’économie locale que peut constituer le tramway.
source: Thierry Turpin - la marseillaise

... cordialement ... Nicky ...

suivre - LaSeyne.Info - sur Twitter - cliquez ici

Posté le 15/10/2013 à 20h39 par Nicky

A Toulon, les pro-tramway veulent saisir la Chambre régionale des comptes


sites.google.com/site/tramwaytoulon
Le collectif "Un tramway pour l'agglomération toulonnaise" a écrit ce mardi au préfet du Var afin que celui-ci saisisse la Chambre régionale des comptes

Le motif ? Ces militants assurent disposer d’éléments importants prouvant « l’illégalité de la gestion du budget transport de TPM. »

Et d'expliquer, par l’intermédiaire de leur porte-parole Valentin Giès : « Les sommes mises par les entreprises de l'aire toulonnaise pour l’investissement dans les transports - ce qu'on appelle le "versement transport" - sont actuellement versées dans la section «fonctionnement» du budget de l'agglomération.

Ca va clairement à l’encontre du code des collectivités territoriales. » De son côté, Yannick Chenevard, vice-président de TPM en charge du dossier, se dit "serein". Et contre-attaque : « C’est leur opération de com’ trimestrielle.

Sauf que depuis 2002, TPM a bien utilisé ce qui correspond à 0,75 % du versement transport pour investir. Je peux même préciser que sur les 191 millions collectés, nous avons réalisé 156 millions d’euros au titre du transport en commun en site propre ... À un moment, il faut être sérieux! »
source: Ma.D. - var matin

... cordialement ... Nicky ...

suivre - LaSeyne.Info - sur Twitter - cliquez ici

Posté le 23/10/2013 à 09h58 par Nicky

Toulon Tramway : le collectif veut saisir la Chambre régionale des comptes


Le collectif un tramway pour l’agglomération toulonnaise persiste et signe
Agrandir - cliquez ici
A la suite d’une conférence consacrée à la question en présence du vice-président de la FNAUT (Fédération nationale des associations des usagers des transports) et de l’ancien directeur général des services de Montpellier, une cité avec un train d’avance sur les autres en matière de tram, les partisans du tram veulent enfoncer le clou et faire saisir la Chambre régionale des comptes, par le préfet du Var

Ce dernier ayant été alerté par courrier par le collectif. L’occasion aussi de répéter, une fois de plus, que seul un tramway peut répondre aux besoins de transports d’une agglomération telle que celle de Toulon, en termes de capacité, de débit, de trafic et pollution. « De plus, aujourd’hui, le réseau Mistral qui transporte 26 millions de voyageurs est un réseau saturé et coûteux. Et un bus à haut niveau de service ne répondra jamais aux attentes », expliquent Jean-François Guyetand et Valentin Gies.

Et dans la ligne de mire, encore et toujours : l’utilisation de la taxe transport par la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée dans le budget de l’établissement public de coopération intercommunal. Une taxe majorée de 0,75% pour financer la réalisation d’un Transport en site propre. On connaît la suite. « L’analyse des budgets de TPM montre une utilisation non-conforme au code de collectivités territoriales de la majoration du versement transport », explique Valentin Gies, de l’association Toulon@venir, pour le compte du collectif. « Une majoration qui a été affectée au fonctionnement et non en investissement », dénonce-t-il. L’association avait déjà levé le lièvre avant l’été, et TPM balayé d’un revers de la main les reproches. Les dépenses, selon son vice-président aux transports, Yannick Chenevard (UMP), ayant été correctement effectuées en vue de la réalisation du TCSP.

Valentin Gies poursuit: « Cette analyse révèle également que le coût de fonctionnement du réseau Mistral est très élevé comparativement aux réseaux de taille équivalente. C’est même l’un des plus mauvais de France. » Ce que dément aussi TPM. Et : « Nous avons pu constater que le coût de fonctionnement augmente fortement depuis plusieurs années, cette dérive étant explicable en partie par une augmentation exagérée du coût de la délégation de service publique Transdev-Veolia. ». « Sur l’utilisation de la majoration du versement transport, il nous parait de la plus haute importance que TPM se mette en conformité avec la loi au plus vite. Le non-respect des règles pourrait en effet conduire à des recours devant les tribunaux ou à une saisine de la Chambre Régionale des Comptes », prévient le collectif.

Quant au fonctionnement du réseau, le collectif conseille « d’opter pour des moyens de transport de forte capacité et ayant un coût de fonctionnement faible ». Le tramway est tout indiqué, comme il l’avait été décidé en 2005.
source: G.ST.V. - la marseillaise

... cordialement ... Nicky ...

suivre - LaSeyne.Info - sur Twitter - cliquez ici

Posté le 23/10/2013 à 18h42 par GAMBISTORTI

Pourquoi vous acharnez vous pour cette histoire de transport .? Laissez faire les élus et de toute façon ils sont élus pour ça.

Je suis seynois et j'en suis fier

Posté le 09/03/2014 à 17h49 par Nicky

Aubagne se dote d'un tramway Citadis ...


Les Aubagnais peuvent découvrir pour quelques jours leur futur tramway, un Citadis, dont les coloris sont signés par le peintre Hervé Di Rosa. Les essais de ce nouveau transport en commun débuteront le 17 mars 2014. La mise en service est prévue en septembre prochain

Le dernier arrivé des transports en commun d'Aubagne appartient à la famille des Citadis produits par Alstom Transport. La ville d'Aubagne rejoint la vingtaine de villes françaises qui a opté pour ce réseau mi-tram, mi-train ... Les habitants d'Aubagne pourront le visiter jusqu'au 15 mars au pôle d'échange. La mise en place définitive du Citadis est prévue pour le mois de septembre.

Le Citadis reliera Le Charrel au pôle d’échange des transports. Mais avant la rentrée de septembre et dès le 17 mars, les techniciens vont procéder à de nombreux essais. La campagne de plantation aux abords de la ligne se poursuit. Au total, ce sont près de 335 arbres de 17 espèces qui orneront le trajet du Citadis.
source: Ghislaine Milliet - france3

Vidéo:

... cordialement ... Nicky ...

suivre - LaSeyne.Info - sur Twitter - cliquez ici

Posté le 19/03/2014 à 22h54 par CASTELL Yves

Toulon TOUJOURS A LA TRAINE ???

Nul

allez voir Montpellier, Bordeaux et autres Strasbourg

voir en plus du choix judicieux et d'avenir du tramway, les aménagements - services - architectures etc

qu'attend nous ????

encore 25 ans ou plus pour de vrais investissements ???

Yves du Castellet ayant vécu ma petite enfance à Toulon, quartier Vert Coteau.

Posté le 22/06/2016 à 23h36 par Echalotte

un grand proverbe chinois dit:
" si on voit un grand canard blanc sur un lac, c'est un cygne "

Posté le 23/06/2016 à 14h23 par riri

Quand tu traverses le pays des aveugles, ferme un oeil.

Posté le 13/09/2016 à 18h38 par mariethe

Bonjour,
C'est le moment justement de faire connaître ce qu'on désire. Il faut absolument participer à l'enquête publique du 12 septembre 2016 au 15 octobre 2016 inclus.

La Seyne-sur-Mer à l'Hôtel de Ville :
lundi 12 septembre,
mercredi 21 septembre
mardi 11 octobre
vendredi 14 octobre de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30
vendredi 16 septembre de 8h30 à 12h00
jeudi 29 septembre de 13h30 à 16h30.

Posté le 20/09/2016 à 23h06 par riri

Mais le tramway ça fait longtemps qu'il est à La Seyne...

Quand tu traverses le pays des aveugles, ferme un oeil.