Message

ClL
Visiteur


Date du message : lundi 9 juillet 2007 à 00h32


les 2 premiéres photos sont celles de la colo des apprentis a tarascon sur ariége.
a droite on reconnait M. Bazzuchi, prof de chaudronnerie en 3me année
des deux autres photos sont celles des inévitables inter-ateliers. Sur celle du foot on peut voir Borgoni, Berti (talentueux joueur de rugby seynois). Cette équipe est celle de l'atelier 22.

Message

GAMBISTORTI
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 19 août 2008 à 19h54


J'ai fait les 3 ans d'apprentissage de ....1954 à 57-58.

Atelier serrurerie avec Turriere. Je me rappelle qu'on pissait dans la forge et ça puait (lol). Tutu et Bonisoli faisaient un malheur.
En vacances nous partions à Gréoux les bains à la villa Les jarres. C'était rigolo et on se faisait virer du cinéma du village et du Casino.
C'était le bon temps. On allait se baigner dans le Colostre

Message

claude
Visiteur


Date du message : mercredi 20 août 2008 à 10h51


bonjour,

nous aussi, nous avions quelques problemes a Tarascon avec les filles du village parfois !!

un jour, un pb plus délicat , au pas de la Case, une sombre affaire de disques ..égarés !!

claude

Message

Valério Capobianco
Visiteur


Date du message : samedi 30 juillet 2011 à 15h48


Il faut avouer que nous avions un succès certain auprès des jeunes filles de la ville qui tout de même venaient "musarder" assidument autour de nos tentes et au grand désespoir sans doute des gars du coin.
Quant au Pas de la Case, je m'en souviens également et j'étais loin d'imaginer que ces petits larcins provoqueraient autant de remous au delà des "frontières"...
Et qui se souviens des soirées"torrides" sur le stade de rugby?
et la venue d'Eddy Mitchell et des Chaussettes noires?...

Valério

Message

19381938
Visiteur


Date du message : samedi 30 juillet 2011 à 17h04


Moi c'était en 1953-54. Nous avions nos tentes dans le jardin de la villa des Jarres.
Des conneries nous avons fait aussi. En soirée nous étions libres jusqu'à 10 h je crois.
Parfois on allait au cinéma du Casino mais trés souvent au seul bistrot dans le centre du village. La boisson à la mode c'était du rosé limé comme on disait et on faisait les couillons au jeu de boule.
Il y avait une canalisation qui passait dans le jardin de la villa et qui allait alimenter la cure et nous on y pissait dedans.

On assistait tout les matins au lever des couleurs. C'était le rôle du chef de chaque section.

Message

mafee
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 31 juillet 2011 à 18h26


claude a écrit :

un jour, un pb plus délicat , au pas de la Case, une sombre affaire de disques ..égarés !!

...
Valério Capobianco a écrit :

Quant au Pas de la Case, je m'en souviens également et j'étais loin d'imaginer que ces petits larcins provoqueraient autant de remous au delà des "frontières"...

Et de nos jours, un minot qui choure un bonbon au Leclerc, on appelle les flics et on lui colle un étiquette de délinquant !
Et celui qui se bastonne avec un copain dans la cour de récréation, on hurle que ses parents ont "démissionné" et on lui colle 1 an de rdv chez un psy

Soit on voit le verre à moitié vide, soit on le voit à moitié plein. La seconde solution rend la vie bien plus agréable !

Message

Pierre SCHMUTZ
Visiteur


Date du message : mardi 13 septembre 2011 à 21h32


et si on voit plus le verre, on le plaintEcrivez ici

Message

H
Visiteur


Date du message : mardi 23 juillet 2013 à 18h18


... crache sur les ouvriers seynois.. ( j'ai le message) = propos fachistes, tout simplement... ( doit etre engagé dans les paras, au moins...) = honte absolu .

Message modifié le mardi 23 juillet 2013 à 18h20 par Nicky

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : mardi 23 juillet 2013 à 18h20


H a écrit :

... crache sur les ouvriers seynois.. ( j'ai le message) = propos fachistes, tout simplement... ( doit etre engagé dans les paras, au moins...) = honte absolu .

et voilà grillée chère Dame Corinne P. allez jouer sur fesse-bouc