Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : mercredi 3 août 2011 à 14h58


Google utilise 900 000 serveurs et consomme 0,01% de l'électricité mondiale


Jonathan Koomey, professeur à l'université de Stanford, vient de publier une étude sur la consommation des data centers des grandes entreprises - et notamment Google - en électricité...

Google est devenu en quelques années une immense société, personne ne pourra le nier. Un professeur de l'université de Stanford du nom de Jonathan Koomey a réalisé une étude sur les datacenters utilisé par des sociétés comme Google afin d'avoir une idée de l'électricité consommée dans ces immenses centres de données.

Dans cette étude sur l'utilisation de l'électricité dans les data centers actuels, reprise par le New York Times, Jonathan Koomey explique que les datacenters consomment entre 1,1 et 1 ,5% de la consommation globale d'électricité en 2010 dans le monde et entre 1,7% et 2,2% aux Etats-Unis.

Selon le chercheur, Google utiliserait actuellement 900 000 serveurs à travers le monde et consommerait seulement 0,01% de l'électricité mondiale, soit moins de 1% de la consommation globale des datacenters. A priori, la progression de la consommation d'électricité augmenterait moins vite que prévu, même si le sujet reste d'importance pour l'environnement et le développement durable dans les années qui viennent.
source: actu.abondance.com


Source de l'image : Jonathan Koomey

... cordialement ... Nicky ...

www.LaSeyne.Info - sur Facebook - cliquez ici

Message

armagueddon
Visiteur


Date du message : jeudi 4 août 2011 à 15h05


Juste, sauf que Google et Microsoft étudient le moyen d'utiliser la chaleur dégagée par les data centers pour chauffer les unités de logements des alentours.
Ce qui, dans ce cas reviendrait à équilibrer les dépenses énergétiques des uns avec les consommations des autres !
le "clame line" de l'an 2020 pourrait être : je tchate donc je chauffe !
La firme américaine Microsoft, numéro un des logiciels, suggère dans une étude d'utiliser la chaleur dégagée par ses serveurs informatiques pour chauffer des immeubles d'habitation, rapporte La Tribune mercredi. D'après l'étude, la chaleur rejetée par ces centres de données atteint les 40 à 50 degrés, "parfaite pour le chauffage collectif". Installés dans des immeubles de bureaux et d'habitations, les serveurs pourraient rester connectés au système informatique grâce à Internet.
ouais et vous détruisez la planète avec vos conneries !
Oh le vert va donc voir si des fois HULOT il aurait pas des restants de savon Ushaïa à te fourguer

Armagueddon

Message modifié le jeudi 4 août 2011 à 15h09 par armagueddon