Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : jeudi 31 mai 2012 à 13h32


Législatives 2012: Michel De Maynard, chapeau de figue et droit dans ses bottes


En quête de notoriété sur la 7e circonscription, Michel de Maynard arpente les marchés avec un costume très voyant ...
Le candidat de l’Union des droites distribuait sur le marché de Sanary, hier matin. Avec sa suppléante, il s’est fait remarquer par son couvre-chef en forme de figue et son gilet fluo

Il fut un temps où Michel de Maynard de Saint-Michel engrangeait 38 % des voix sans peine, comme au second tour des dernières élections cantonales à Hyères. À l'époque, ce retraité au nom chevaleresque portait la flamme tricolore du Front national en bandoulière. Une ère bel et bien révolue.

Aujourd'hui, il est le candidat d'un parti inconnu (l'Union des droites), qu'il a fondé il y a quelques mois après que Bruno Gollnisch lui a ravi l'investiture dans la 3è circonscription.

Michel de Maynard songe d'ailleurs à en changer le nom pour « l'Union des Français des droites », juste après les élections. « Les gens s'identifieront mieux », pense-t-il.

En attendant, le candidat est en quête de notoriété dans une 7e circonscription où il a travaillé longtemps en tant que chef d'entreprise. Alors, pour sortir du lot, il se déguise… en figue.

« La Figounette »

Car Michel de Maynard ne manque pas d'humour. Hier matin, sur le marché de Sanary, il avait revêtu un couvre-chef en forme de figue. C'est sa suppléante, Marie-Reine Zimmerman, qui a confectionné le drôle de chapeau. « La figue représente la Provence. Nous sommes attachés à ces racines », explique-t-elle.

« C'est aussi parce que j'achète des figues et j'en fais des petits biscuits que je vends sur les marchés. Les gens m'appellent la Figounette », raconte le candidat. « Il y a tellement de guignols qui se présentent. Pourquoi on ne s'amuserait pas, nous aussi ?», ironise Marie-Reine Zimmerman.

Le duo, affublé de gilets fluos floqués du slogan « Votez Michel de Maynard », réussit son coup : attirer l'œil du passant.

Difficile pourtant de passer de la promotion du fruit sec à la discussion politique. « Vous êtes pour l'union des droites mais vous vous présentez contre l'UMP. Vous allez faire perdre la droite, donc vous favorisez la gauche », lui assène un passant. « Pas du tout », rétorque le candidat, qui prône un rassemblement depuis l'extrême-droite jusqu'au MoDem. Il soupire : «J'ai horreur de ce genre de discussion où chacun pense avoir raison. Ca n'aboutit jamais ».

«C'est vous De Beauregard ?»

Une femme s'arrête : «Vous êtes pour l'union des droites ? Vous avez raison. Ils nous emmerdent avec la gauche ». Marie-Reine Zimmermann jubile : «Vous voyez, beaucoup de gens pensent comme nous ».

«Je vous connais, dit Michel de Maynard à une dame qui prend son tract. J'ai travaillé avec votre frère, dans les ascenseurs. Comment va-t-il ? ». «Il est mort en 2007 », répond-elle. « Mes condoléances, s'excuse l'homme au chapeau de figue. La dame, embrouillée : «Vous, c'est De Beauregard, c'est ça(conseiller municipal FN d'Hyères, Ndlr)?». «Non, de Maynard », répète inlassablement le candidat. Pour lui, le marché reste indéniablement une épreuve. Et un passage obligé.
source: var matin

... cordialement ... Nicky ...

suivre LaSeyne.Info - sur Twitter - cliquez ici