Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : lundi 27 mai 2013 à 14h08


Eric Schmidt : « Les erreurs des ados les poursuivront toute leur vie »


Eric Schmidt s'inquiète du futur des adolescents...
Lors d’un événement organisé par le quotidien britannique The Telegraph, le président de Google est revenu sur la question de la vie privée et les préoccupations que suscite le comportement des adolescents en ligne

Ce n’est pas la première fois, et vraisemblablement pas la dernière. Lors du Hay Festival 2013, organisé par le quotidien britannique The Telegraph, Eric Schmidt, PDG de Google, a récidivé. Dès 2009, il lâchait que la vie privée en ligne était une question de discernement. En 2010, il faisait de drôles de prédictions et déclarait que « chaque jeune individu aura le droit un jour de changer automatiquement son nom lorsqu'il aura atteint l'âge adulte, afin de pouvoir renier les trop bons moments enregistrés sur les sites de médias sociaux de ses amis ».

Génération enregistrée

C’est sur cette dernière lignée qu’il est revenu à la charge en déclarant que les jeunes vont devoir désormais vivre, toute leur vie, avec les conséquences de leurs errements de jeunesse. « Nous n’avons jamais eu une génération pour laquelle tous ses agissements ont été enregistrés et photographiés numériquement », précisait-il. Le président de Google indiquait même « Nous sommes arrivés à un point où nous [Google, NDLR] effaçons des informations que nous avons sur vous parce que c’est la bonne chose à faire ». La seule chose à faire ? Si au quotidien le petit monde des adolescents est parfois un univers parallèle, une antichambre isolée, en ligne la situation est différente. « Les adolescents sont maintenant dans un monde d’adultes en ligne ». Un monde où l’oubli n’est pas facile, où le droit à l’oubli est encore un vœu pieu.

Question ouverte

En mars 2012, Eric Barbry, avocat spécialisé dans les nouvelles technologies, nous parlait d’une « génération sacrifiée » qui va avoir des soucis quand elle arrivera à l’âge adulte et qui devra savoir « nettoyer le Web », pour vivre normalement… La question de la vie privée en ligne commence peut-être effectivement par du discernement mais ne sera pas close avant longtemps.
source: The Telegraph


Preuve qu'il ne faut pas mettre n'importe quoi en ligne, voici une photo d'Eric Schmidt jeune ... © Eric Schmidt