Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : lundi 26 mai 2014 à 22h38


SCiO : un objet connecté vraiment révolutionnaire ...

La start-up israélienne Consumer Physics va commercialiser d’ici à la fin de l’année 2014 le premier capteur moléculaire miniature (spectroscope) qui permet d’analyser immédiatement la composition chimique des aliments, plantes, médicaments, liquides ...

Après une phase de prototypage, l’entreprise Consumer Physics a décidé de voir si le concept développé pouvait être étendu. L’entreprise a donc lancé une campagne de financement participatif via la plate-forme Kickstarter. Les résultats sont allés au-delà de toutes les espérances puisque l’objectif assigné a été atteint en moins de 24 heures. Il ne reste donc qu’à lancer la phase de fabrication de l’objet lequel sera proposé au public au prix de 149 dollars.

Prochaine étape : cosmétiques, pierres précieuses et vêtements

Comme vous pourrez le découvrir ci-dessous, le fonctionnement est d’une simplicité enfantine. En effet, il suffit de positionner le SCiO devant un aliment, presser le bouton durant 2 secondes et s’affiche ensuite sur un smartphone le poids, le taux de protéines, la quantité de lipides ou glucides, les calories. Le spectroscope fonctionne également pour des médicaments, pour des liquides dont on ne connaît pas, par exemple, la teneur en alcool… Dans un second temps, Le CEO de l’entreprise, Dror Sharon, a indiqué que les possibilités analytiques seraient élargies afin de pouvoir mesurer la composition et les propriétés moléculaires des cosmétiques, des pierres précieuses et des vêtements. Finalement, les applications et les possibilités d’utilisation sont quotidiennes et quasiment infinies.

La technologie utilisée est la « spectroscopie proche infrarouge » qui est fondée sur le fait que chaque type de molécule vibre d’une manière unique, et que ces vibrations interagissent avec la lumière pour créer leur propre signature optique unique et identifiable. C’est pourquoi, le SCIO dispose d’une source de lumière qui éclaire l’objet analysé et d’un capteur optique (spectromètre) qui recueille la lumière réfléchie par l’objet. Le spectromètre décompose la lumière et identifie les molécules présentes dans l’objet.

La performance des ingénieurs de Consumer Physics est d’avoir réussi à miniaturiser cette technologie et à en simplifier l’usage grâce à une série d’algorithmes qui constituent le cœur du SCiO. L’illustration ci-dessous montre les différents prototypes qui ont abouti au projet qui sera commercialisé ... voir la vidéo ci-dessus ...
source: Stéphane Larcherlinformaticien.com