Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : jeudi 19 juin 2014 à 16h18


Les handballeurs seynois déjà prêts à rebondir ...


Le bilan de la saison 2013-2014 du La Seyne Var handball, en Nationale 1, c’est un peu la chronique d’une descente annoncée. Les Rouge et Bleu se tournent à nouveau vers la municipalité

À l'intersaison, nous avions souligné le fait que, peu aidé par les collectivités, le club rouge et bleu allait rapidement se trouver confronté à des difficultés majeures sur le plan sportif, voire même financier. Et, en corollaire, à une ambiance qui risquait de virer au morose au sein du club.

Il ne fallait d'ailleurs pas être un pro de la voyance pour faire un tel constat. Car promu en Nationale 1, l'élite amateur et troisième niveau national, le SVH avait besoin d'un vrai, d'un fort soutien. Il est venu sous la forme d'une subvention exceptionnelle de 5.000 euros de la part de la municipalité.

Une somme insuffisante - que l'on nous pardonne le terme ! -, car le club aurait eu besoin de près de 50.000 euros pour survivre.

En effet, 5.000 euros sont engloutis en deux journées de championnat, entre frais de déplacement et défraiement arbitres et délégué de match.

Du coup, le bilan est presque logique : deux victoires, deux nuls pour dix-huit défaites, une place de lanterne rouge permanente et une redescente immédiate en Nationale 2.

« On a fait avec nos moyens »

Pourtant, tout le monde était prévenu. Car le club avait, il y a deux ans, déjà fait une apparition tout aussi fugace en N 1.

Les leçons n'ont-elles pas été retenues ? Les dirigeants ont-ils été assez persuasifs et convaincants envers leurs différents soutiens, privés et publics ?

« On a fait avec nos moyens,explique le président Maxime Birrini…qui nous permettaient de recruter des garçons de 5e ou 6e division pour jouer en 3e. Quelques joueurs de l'effectif avaient le niveau, mais pas tous. Il est clair qu'avec un peu plus de moyens financiers, on aurait pu recruter dès septembre un ou deux joueurs cadres, et on se serait sauvés… Par ailleurs, on nous a promis de se réunir avec la municipalité, pour parler notamment des critères d'attribution des subventions (niveau de l'équipe fanion, niveau des équipes jeunes, nombre de licenciés, etc.). Nous attendons… »

Toujours est-il que l'on ne se laisse pas abattre au sein de l'entité ouest-varoise ... La preuve avec l'arrivée d'un nouveau et ambitieux coach, André Seltzer (lire par ailleurs) pour l'équipe fanion.
source: J.-C. MARCELLI - var matin


Le président Maxime Birrini (à droite) a présenté le nouveau coach de l'équipe fanion seynoise, André Seltzer (2e en partant de la droite)