Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : jeudi 3 juillet 2014 à 00h20


Européennes 2014: Les huit erreurs à ne pas commettre quand on vient d’être élu député européen


Exemple de dress code à éviter au Parlement européen: le kilt, ici porté parl l'eurodéputé écossais David Coburn (UKIP) - (Photo: Frédéric Florin- AFP)
MÉMO: Kit de survie pour novice au Parlement de Strasbourg, alors que la session de rentrée de l'institution a débuté mardi 1er juillet 2014

C’est jour de rentrée au Parlement européen. La session constitutive, qui a lieu à Strasbourg, a débuté mardi matin et se termine jeudi. Elle permet, notamment, d’élire le président et les vice-présidents du Parlement.

La semaine prochaine, les présidents de commission parlementaire seront élus à Bruxelles. La prochaine session aura lieu à Strasbourg à partir du lundi 14 juillet. Le Parlement élira le 16 juillet le président de la Commission. Oui, le Parlement, c’est compliqué ... Afin de ne pas passer pour un crétin total, voici un petit kit de survie à usage des eurodéputés novices.

Conseil n°1.
Eviter de féliciter un collègue pour sa réélection alors qu’il est juste de passage pour vider ses tiroirs après sa défaite. Préférer la formule : «Que deviens-tu ?»

Conseil n°2.
Ne pas oublier que 40% des députés sont des députées. Tenir des propos machistes, genre «il ne faut pas montrer sa supériorité intellectuelle quand on débat avec une femme» ou «les femmes sont plus stupides que les hommes et ne devraient pas avoir le droit de vote», ça se paye cash et cher. Bien plus qu’à l’Assemblée nationale française, qui compte 27% de femmes.

Conseil n°3.
Débarquer à Bruxelles pour la session constitutive alors qu’elle a lieu à Strasbourg, comme toutes les sessions plénières (trois jours par mois). Faut suivre.

Conseil n°4.
Se rendre à une réunion sans GPS : trouver le «Low n5» (dans le bâtiment Louise Weiss) quand on est au «WIC 100» (une salle du bâtiment Winston Churchill) n’est pas donné à tout le monde. On rapporte des disparitions.

Conseil n°5.
Réclamer un poste de responsabilité en arguant que l’on est ancien ministre, Premier ministre ou Président. Il y en a beaucoup au Parlement et cette spécialité française fait ricaner tout le monde.

Conseil n°6.
S’étonner que son interlocuteur ne parle pas français. Ne pas oublier que c’est souvent le cas avec les étrangers et ils sont 677 (751 moins les 74 Français).

Conseil n°7.
S’indigner que l’huissier lituanien vous demande votre badge avant d’entrer dans l’hémicycle alors que vous êtes Michèle Alliot-Marie. Michèle qui ?

Conseil n°8.
Demander c’est qui ce Jean-Claude Juncker ?


Ne pas confondre l’hémicycle du bâtiment Paul-Henri Spaak, à Bruxelles (en haut) et l’hémicycle du siège officiel du Parlement à Strasbourg (en bas)

Deux eurodéputés neufs et joyeux - Nadine Morano (UMP) et Jérome Lavrilleux (UMP) - (Photo Frédérik Florin - AFP)
source: Jean QUATREMER - liberation.fr