Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : vendredi 1 août 2014 à 20h13


US Seynoise: Rugby Fédérale 1 - Le Calendrier 2014-2015 ...


Matches Aller:

Journée 1: Carqueiranne_Hyères – US Seynoise (07 Septembre)
Journée 2: US Seynoise – Tricastin (14 Septembre)
Journée 3: Romans – US Seynoise (21 Septembre)
Journée 4: US Seynoise – Chalon sur Saône (28 Septembre)
Journée 5: Bourg en Bresse – US Seynoise (12 Octobre)
Journée 6: Chambéry – US Seynoise (19 Octobre)
Journée 7: US Seynoise – Aubenas (26 Octobre)
Journée 8: La Voulte-Valence – US Seynoise (16 Novembre)
Journée 9: US Seynoise – Mâcon (23 Novembre)

Matches Retour:

Journée 10: US Seynoise – Carqueiranne_Hyères ( 07 Décembre)
Journée 11: Tricastin – US Seynoise (14 décembre)
Journée 12: US Seynoise – Romans (11 Janvier)
Journée 13: Chalon sur saône – US Seynoise (18 Janvier)
Journée 14: US Seynoise – Bourg en Bresse (01 Février)
Journée 15: US Seynoise – Chambéry (8 Février)
Journée 16: Aubenas – US Seynoise (22 Février)
Journée 17: US Seynoise – La Voulte-Valence (08 Mars)
Journée 18: Mâcon – US Seynoise (05 Avril)

Message

GAMBISTORTI
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 2 septembre 2014 à 17h55


C'est dimanche 7 à 15h que la saison débute à Hyères par un beau derby

Je suis seynois et j'en suis fier

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : jeudi 4 septembre 2014 à 11h51


L’US Seynoise vise une nouvelle qualif'


L'effectif de l'US Seynoise au grand complet est prêt à relever le défi d'une quatrième qualification en phase finale grâce à un recrutement bien ciblé et une longue expérience de la Fédérale 1. (photo: Sonia Bonnin)
Après trois huitièmes de finales consécutifs, les Seynois espèrent franchir un cap cette saison. À condition de se sortir d’une poule relevée qui compte huit prétendants à la qualification !..

Dimanche, La Seyne va débuter sa dixième saison consécutive en Fédérale 1. Pour fêter ça, on ne pouvait rêver mieux qu'un derby à Hyères, face au RCHCC, où la foule des grands jours est attendue aux abords du Pyanet.

Une rencontre haletante qui déclenche les passions dans les deux villes séparées d'une vingtaine de kilomètres (28 exactement entre les deux stades). Mais ce derby ne doit pas faire oublier que la saison est longue et qu'elle ne se jouera pas sur ce seul match. Les Seynois le savent mieux que quiconque grâce à leur longue expérience dans cette division dont le niveau ne cesse d'augmenter chaque saison.

La raison principale de cette course à l'armement s'explique par l'arrivée de clubs 100 % professionnels qui se mélangent à des équipes amateurs.

Les moyens de rivaliser

L'exemple de la poule 2 est d'ailleurs le plus frappant. Hormis l'USS, le RCHCC, Tricastin et à un degré moindre Chambéry et le ROC, les cinq autres adversaires disposent de forces de frappes impressionnantes, avec des budgets compris entre 1,8 et 3 millions d'euros (contre 1,1 pour La Seyne). D'où un contingent de joueurs pros qui sont souvent recrutés à l'étranger.

Avec Bourg-en-Bresse, Romans, Aubenas, Mâcon et Chalon, on se demande encore comment La Seyne peut prétendre rivaliser avec de tels adversaires. Pourtant, malgré leurs moyens financiers largement inférieurs, les hommes de Martial Cottin entendent bien se mêler à la lutte pour la qualification. C'est-à-dire finir dans les quatre premiers, et si possible sur le podium afin de faire mieux que les saisons précédentes pour éviter de se coltiner Tyrosse en huitième de finale !

Réussir l'entame

Cette équipe en a-t-elle les moyens ? Assurément oui, si on se fie à son effectif complet dans toutes les lignes, la qualité de son jeu et surtout l'expérience accumulée par ce groupe pourtant très jeune depuis trois ans.

Habitués à rater leur départ, les partenaires de Julien Capdeillayre seraient bien inspirés de réussir celui-là, surtout que le calendrier leur offre deux promus d'entrée de jeu. L'autre objectif auquel le staff et les présidents tiennent absolument est de ne plus mordre la poussière au stade Marquet. Une condition sine qua non pour espérer se mêler aux trois premières places.

Un vaste programme tout à fait réalisable mais qui ne laisse que très peu de marge de manœuvre. Avec un championnat à seulement dix-huit matches, tous les points valent chers. Ce n'est pas aux Seynois qu'on va l'apprendre...
source: Sébastien Bottasso - var matin

Message

GAMBISTORTI
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 4 septembre 2014 à 13h00


Qu'ils sont vilains

Je suis seynois et j'en suis fier

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : dimanche 7 septembre 2014 à 19h08


La Seyne enlève le derby face au RCHCC (18-16) ...


L'USS remporte le derby face au RCHCC (18-16) - (photo: P. B.)
Au terme d’une petite rencontre, les Seynois sont venus à bout du Rugby Club Hyères Carqueiranne La Crau grâce à la précision chirurgicale de son buteur Fred Arniaud ...

Auteurs d’un 100% dans ses tentatives de pénalités, le pistolero seynois a permis à son équipe de remporter ce premier match de la saison à l’extérieur face à un adversaire qui n’a pas démérité ... Malmenés dans les vingt dernières minutes de la première mi-temps, les coéquipiers de Greg Le Corvec sont parvenus à refaire surface lors du second acte.

Martin Jagr est même à la conclusion du seul essai de la rencontre qui permet au RCHCC de reprendre les rênes (16-15) à douze minutes du coup de sifflet final ... Mais sur une relance de la ligne de trois-quart seynoise, la défense locale se met à la faute. Arniaud ne gâche pas l’occasion de donner le succès à ses partenaires qui débutent la saison de la meilleure des façons.
source: Sonia Bonnin - var matin

Message

GAMBISTORTI
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 7 septembre 2014 à 19h23


Nicky www.LaSeyne.Info a écrit :

La Seyne enlève le derby face au RCHCC (18-16) ...

L'USS remporte le derby face au RCHCC (18-16) - (photo: P. B.)
Au terme d’une petite rencontre, les Seynois sont venus à bout du Rugby Club Hyères Carqueiranne La Crau grâce à la précision chirurgicale de son buteur Fred Arniaud ...

Auteurs d’un 100% dans ses tentatives de pénalités, le pistolero seynois a permis à son équipe de remporter ce premier match de la saison à l’extérieur face à un adversaire qui n’a pas démérité ... Malmenés dans les vingt dernières minutes de la première mi-temps, les coéquipiers de Greg Le Corvec sont parvenus à refaire surface lors du second acte.

Martin Jagr est même à la conclusion du seul essai de la rencontre qui permet au RCHCC de reprendre les rênes (16-15) à douze minutes du coup de sifflet final ... Mais sur une relance de la ligne de trois-quart seynoise, la défense locale se met à la faute. Arniaud ne gâche pas l’occasion de donner le succès à ses partenaires qui débutent la saison de la meilleure des façons.
source: Sonia Bonnin - var matin


Ecrivez ici Et dimanche TOUS A MARQUET

Je suis seynois et j'en suis fier

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : dimanche 14 septembre 2014 à 21h22


Rugby, La Seyne en démonstration face à Tricastin ...


L’US Seynoise facile face à Tricastin
Retour gagnant à Marquet, hier après-midi, avec au programme des Bleus et Rouges, la réception du second promu la poule 2, le Rubgy Club Tricastin (Pierrelatte – Saint-Paul Trois-Château). Avec à la clé une victoire incontestable par 48 à 12 pour l’USS !..

Devant une équipe solide, le public seynois attendait évidemment une victoire de leurs protégés. «L’ambition est de demeurer invaincu sur le gazon seynois. C’est la condition indispensable pour espérer faire partie de la bande des quatre au terme de la saison régulière», confiait Thierry Murie avant le coup d’envoi. Objectif pleinement réussi avec en prime le bonus offensif qui permet à l’USS de se placer dans le trio de tête du championnat ! Après le Roc, Hyères, classé à une place derrière La Seyne, qui a subi la domination de l’USS, c’est Tricastin qui est tombé sous les coups de butoirs de l’USS.

Sans aucune difficulté en maîtrisant le match dès le coup d’envoi. Le club construit sa victoire en s’appuyant sur un pack performant. C’est semble t-il devenu une excellente habitude. Comme la saison dernière, l’USS a parfaitement réussi son entame de championnat. Une seconde victoire qui créée une grande sérénité avant un déplacement périlleux à Romans ... Côté RCHCC, c’est la bérézina : le club varois a été laminé par Aubenas sur le score de 32 à 0 !

... A l’issue du match US Seynoise Tricastin, le bien connu Henri Giovanetti a été honoré par Marie Bouchez, adjointe aux sports de La Seyne ... Henri, à la plume agile, sait parler de rugby et écrire l’ovalie comme ses émotions. Alors magnifique victoire et reconnaissance à l’homme exceptionnel.
source: Gilles Carvoyeur - telexvar.com


Henri Giovanetti "GAMBISTORTI" honoré par Marie Bouchez, adjointe aux sports de La Seyne

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : lundi 22 septembre 2014 à 12h10


Résultats et Classement de l'US Seynoise Rugby en Fédérale 1 - 3ème Journée ...


Résultats de cette 3ème journée :

- Romans 28 - La Seyne 23
- Chalon sur Saône 12 - Bourg en Bresse 15
- Hyères Carqueiranne 27 - La Voulte 10
- Mâcon 29 - Chambéry 20
- Tricastin - Aubenas - reporté

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : samedi 27 septembre 2014 à 16h51


Rugby - Féd 1 - Chalon à La Seyne ce dimanche 15h00 ...


Norman Wende, ici soutenu par le staff, reviendra en principe sur les terrains en novembre prochain (Photo: Salvatore Barletta)
Rugby - Féd 1 - Chalon à La Seyne ce dimanche 15h00 ... Wende et Catinot out. C’est un groupe chalonnais privé du pilier gauche Wende et de l’ouvreur Catinot qui se rend à La Seyne ce dimanche

Clé de voûte de la première ligne chalonnaise, l’ex-massicois Norman Wende souffre d’une grosse entorse à la cheville et son absence devrait se monter à 6 semaines selon le staff. Un coup dur pour la mêlée tango. « Contrairement à la saison passée, on a des solutions » souffle Catinot. Lesquelles s’appelle Battilana, Martin et Latu, ce dernier évoluant sur les deux postes de pilier.

L’autre info du jour concerne bien sûr la blessure du demi d’ouverture Kevin Catinot, survenue également ce samedi contre Bourg. « Un plaquage à retardement » confirme le manager. « C’est une déchirure juste au-dessus du mollet. On ne connaît pas encore la durée de son indisponibilité » reconnaît Catinot.

Wende et Catinot out, les malheurs de Chalon ne s’arrêtent pas là. En effet, le deuxième ligne Johan Peacock, opéré de l’épaule droite il y a quelques semaines, n’est pas encore rétabli. Pire, on évoque même une nouvelle opération du côté de Léo-Lagrange. Ce qui repousserait son retour à 2015. « On devrait en savoir plus dans les jours qui viennent » indique Catinot.

Quant à l’italien Pelizzari, il n’était toujours pas présent ce jeudi soir à l’entraînement. « No comment » lâchait le manager chalonnais qui doute de plus en plus d’un retour éventuel dans l’effectif du 3e ligne centre. Au niveau des retours, le demi de mêlée Mika Lopez revient dans le groupe tout comme le talonneur Julien Juillet.
source: Salvatore Barletta - lejsl.com

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : lundi 29 septembre 2014 à 13h07


Les rugbymen de l’US Seynoise passent à l'orange ...


Les Seynois ont batailé jusqu'au coup de sifflet final pour conserver les points de la victoire pour leur plus grand soulagement (photo: Eric Estrade)
Chalon est définitivement une équipe que les Seynois ont bien du mal à maîtriser à domicile. Défaits l'an dernier, les Varois ont eu toutes les peines du monde à se débarrasser du XV bourguignon

D'autant que la première mi-temps est à ranger aux oubliettes tant les deux équipes ont offert un bien piètre spectacle ... Un premier quart d'heure où se succèdent touches et mêlées qui font la part belle aux buteurs Arniaud et Paquelet (6-6). La Seyne n'arrive pas à trouver la bonne carburation. Chalon enchaîne les en-avant.

La frustration déborde alors sur une grosse générale, qui voit Sénac et Génevois quitter leurs partenaires définitivement. Le talonneur fidjien Tokafa n'a pas compris le message adressé par M. Bouzac et se permet encore un mauvais geste qui lui vaut un simple carton jaune. Un miracle…

Une première période … nulle

En supériorité numérique, les Seynois sont bourrés de bonnes intentions mais ils ne parviennent pas à les traduire sur le terrain. Des mauvais choix de jeu, un mauvais replacement, des approximations de passes qui font que les deux équipes quittent ce premier acte sur un match nul (9-9) sur toute la ligne !

Les Seynois se montrent plus appliqués à l'entame du deuxième round. Même s'ils ont du mal à trouver de l'avancée face à la défense dense et hermétique des Bourguignons. Les coéquipiers d'un Julien Capdeillayre omniprésent, parviennent à enchaîner les temps de jeu. Arniaud enquille mais Jeuvrey, qui remplace Paquelet sorti blessé à la mi-temps, lui répond dans la minute qui suit (12-12).

Grâce à sa mêlée, l'USS parvient à se refaire la cerise en réalisant le premier break grâce un essai de pénalité peu avant l'heure de jeu (19-12). Les Varois ont l'emprise sur le match. Sauf que ce diable d'Achabar intercepte une passe d'Arniaud aux quarante mètres pour finir sa course entre les perches (19-19). Tout est à refaire. Il reste un quart d'heure. Les Varois jettent leurs dernières forces dans la bataille grâce à un coaching qui apporte de la fraîcheur. Falconetti se fait sécher dans les vingt-deux. Chalon est à nouveau à treize. Arniaud enquille alors deux pénalités (25-19) décisives.

Pourtant, les Chalonnais font preuve de ressource en agressant la ligne d'essai varoise à l'approche des cinq dernières minutes. La défense tient bon mais les locaux ne parviennent plus à franchir la ligne médiane.

Le public est tendu. Il sera libéré au bout d'une succession de mêlées où l'USS fait preuve de maîtrise. L'essentiel est donc acquis. Mais que ce fut éprouvant.
source: Sonia Bonnin - var matin