Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : dimanche 12 octobre 2014 à 01h28


Le rêve américain d'un trampoliniste seynois


En plus d'être un étudiant brillant, le Seynois Mikaël Viviani fait désormais partie des quatre meilleurs trampolinistes français (photo: Sonia Bonnin)
Le trampoliniste seynois a déjoué tous les pronostics en se qualifiant pour les championnats du monde seniors aux USA. Une performance incroyable pour cet athlète âgé de 19 ans

Et si l'Entente gymnastique trampoline seynoise avait enfin trouvé le digne successeur de Sébastien Laïfa ?.. Mikaël Viviani en a le potentiel, même si la route est encore longue pour monter un jour sur les podiums internationaux comme l'a fait son aîné avant lui.

Mais sa performance, lors des tests de sélection pour les championnats du monde seniors à Daytona (États-Unis), a marqué les esprits. Le fils de Lucien Viviani, entraîneur seynois au palmarès long comme le bras, a déjoué les pronostics pour se hisser parmi les quatre représentants de l'équipe de France seniors qui défendront les couleurs françaises sur le sol américain en novembre.

Et cette fois, on ne parle pas d'un mondial par catégorie d'âge. Mais bel et bien de la compétition majeure du calendrier international, aux côtés des meilleurs spécialistes mondiaux.

À 19 ans, personne ne l'attendait là. Même pas son père et entraîneur qui se servait de ses tests de sélection à Antibes «pour emmagasiner de l'expérience». Mikaël a fait mieux que ça en réalisant par trois fois les minimas requis, tout en se classant devant cinq autres membres du pôle France qui ont déjà participé à des coupes du monde ou des championnats d'Europe.

Une tête bien pleine

«Mikaël est le seul à ne pas faire partie du pôle,explique Lucien. Il s'entraîne toujours à La Seyne, à raison de cinq séances par semaines après les cours. Cela ajoute de la plus-value à sa performance car il ne dispose pas du même confort de préparation que ses concurrents.»

Car en plus d'être un athlète de haut niveau, il vient de rentrer en première année d'école d'ingénieur après avoir avalé deux ans de math sup et math spé. À seulement 19 ans !

Une tête bien pleine pour un garçon pétri de talents. Depuis Laïfa en 2007, un Seynois 100 % pure souche défendra donc l'étendard français au plus haut niveau ... Et quelque chose nous dit que ce n'est qu'un début.
source: Sonia Bonnin - var matin

Message

photoscyclo
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 12 octobre 2014 à 22h14


Bravo

Il était présent début septembre au parc de la Navale lors d'une journée "faites du sport"