Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : jeudi 23 octobre 2014 à 22h02


"La Ruche qui dit oui" ... à Ollioules


Les consommateurs sont repartis avec les produits choisis sur Internet (photo: Lan)
"La Ruche qui dit oui" se définit comme « un circuit court local, participatif et connecté ». Ce réseau de communautés d'achat direct aux producteurs date de 2011 et compte aujourd'hui près de 600 « ruches » en France

Le principe est simple : le consommateur choisit la ruche de son secteur, commande les produits qui l'intéressent, effectue le paiement en ligne via la plateforme web et vient les chercher le jour de la distribution.

Marie-Isabelle Mutin aux côtés de Fabrice Comba sont les initiateurs de la Ruche de Toulon, et ils ont relancé la Ruche d'Ollioules dont la première distribution a été organisée mardi soir au Domaine de Terrebrune : « Le principe est de rapprocher les producteurs des consommateurs. C'est aussi un coup de pouce pour les producteurs qui se lancent et qui n'ont pas encore de réseau de commercialisation, car ce système leur assure une belle visibilité, et ce sont eux-mêmes qui fixent leur prix. Surtout ils peuvent vendre sans perte. Pour l'instant je travaille avec une douzaine de producteurs, sachant qu'ils ne doivent pas être dans un rayon de plus de 250 km », explique Marie-Isabelle.

Des fruits, du miel, du pain ...

Concernant les produits proposés, il y a pour l'instant des fromages, des confitures, du miel, des fruits et légumes, du pain, du poisson... « Nous allons aussi avoir de la viande, de la volaille, du nougat, d'autres maraîchers dans les prochaines semaines ».

Quant aux modes de production, Marie-Isabelle précise : « Il y a une éthique, un lien de confiance, on visite les exploitations et je choisis. On ne cherche pas la quantité mais la qualité. L'autre avantage pour les consommateurs est qu'il n'y a pas d'engagement, ils peuvent effectuer des achats ponctuels ou réguliers ».

La distribution s'effectue tous les quinze jours, chaque mardi au domaine de Terrebrune, qui a mis à disposition gratuitement un hangar. Le propriétaire, Reynald Delille, précise : « Nous avons contacté Marie-Isabelle, car on trouve l'idée magnifique, et cela correspond à nos valeurs. On trouvait normal d'apporter notre petite contribution ».D'ici quelques semaines, la distribution devrait devenir hebdomadaire.
source: Lan - var matin

Plus d'Infos: www.laruchequiditoui.fr/3351

Message

mafee
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 24 octobre 2014 à 17h14


Une super idée ! j'adore le principe !
(et pour ceux qui n'ont pas de véhicule, y en a une à Toulon, juste derrière Mayol, pas loin du terminus du 18)

Soit on voit le verre à moitié vide, soit on le voit à moitié plein. La seconde solution rend la vie bien plus agréable !