Message

LaNouvelle
Visiteur


Date du message : jeudi 3 avril 2008 à 10h35


Pas facile d'entrer sur le chantier pour en suivre l'évolution donc :
merci Nicky pour ce feuilleton en live

vos dernieres photos montrent plus précisement qu'il s'agit bien de travaux de confortement du sous-sol

n'ayons plus de doute : les travaux effectués annoncent bien la réalisation du batiment hôtelier.

avez vous connaissance d'un plan de situation de l'hotel avec les voies d'entrées à partir de l'avenue principale ainsi que les emplacements de stationnements ??

Merci par avance.

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : jeudi 3 avril 2008 à 18h23


LaNouvelle a écrit :
avez vous connaissance d'un plan de situation de l'hotel avec les voies d'entrées à partir de l'avenue principale ainsi que les emplacements de stationnements ??
pour le moment j'ai que ça:


...cordialement...Nicky...

Message

Deconator
Visiteur


Date du message : jeudi 3 avril 2008 à 19h09


Ceux qui sont intéressés par l'édifice peuvent se renseigner au service de l'urbanisme de la commune (bâtiment des services techniques de la mairie 3ème étage) et consulter le dossier de permis de construire.

Message

LaNouvelle
Visiteur


Date du message : jeudi 3 avril 2008 à 20h33


merci Nicky pour votre rapidité à suivre les demandes et à y faire réponse :)

pour Deconator,
sympa aussi de participer
je sais la procédure pour avoir connaissance des infos , cependant les services concernés ont le devoir de rester impartiaux et je trouve bien , qu'ici, nous puissions échanger d'une maniere moins formelle pour ne pas être isolé(e)s dans une reflexion.

que je sois pour ou contre tel ou tel projet ce n'est pas cela qui me motive,par contre la discussion approfondie m’intéresse; je trouve que cela permet d'avoir une meilleure connaissance d'un sujet.

Message

Deconator
Visiteur


Date du message : jeudi 3 avril 2008 à 22h09


Pour La Nouvelle.
et tout ceux qui seraient interessé par mes fantasmes...

Depuis le lancement du concours d'idée pour la définition de l'aménagement du site des chantiers (je deteste qu'on dise "le site des anciens chantiers"), j'ai attendu que les "personnes compétentes" prennent conscience d'un élément géographique marquant de la commune de la Seyne. Le port est orienté vers l'est, et même plutot le nord est pour sa facade la plus longue.

Si c'est chouette pour prendre des photos de la rade depuis la salle du conseil de l'hotel de ville, par contre c'est pas terrible pour les restaurateurs et les cafetiers, et pas très engageant pour le touriste de passage .

J'étais donc dans l'attente d'un projet d'aménagement général du port qui "utilise" le quai orienté sud ouest, pour l'implantation de ... je ne sais trop quoi, mais du complément d'âme au parc de la navale, en relation avec le port et le centre ancien.

Hélas :

Que dalle, nib, peau de zeb: un hôtel dessiné par un architecte de renommée internationale, mais qui n'a du mettre les pieds à la Seyne que pour faire signer l'arrété de permis par le maire.
(non, là j'exagère.....)

Par cet hôtel le port est maintenant fermé,
prisonnier de lui même et surement gardé
par son gardien, le puissant pont levant
qui devient maintenant un jouet pour les enfants
le tout puissant géant se fait refaire une beauté.
Il parait que tantot on pourra y monter
contempler le désastre d'un quai à jamais sinistré
par les choix d'édiles sans visions ni regrets

Bon, c'est pas des vrais alexandrins, mais je suis pas un vrai pouete

hi hi hi!!!

Message

LaNouvelle
Visiteur


Date du message : jeudi 3 avril 2008 à 23h32


bravo pour Deconator... Qui se dit faux pouet.....pouet pouet

d'accord sur votre vision du 'cache' de notre panorama...
nous avions à l'entree de la ville,devant la mairie , un trés joli cône de vue qui hélas n'existera plus.

du côté des porteurs de ce projet hôtelier, il faut dire qu'édifier un hébergement dans une 'marina' c'est une belle communication commerciale.

tout cet espace des chantiers est promis à surenchére de projets , et à ce sujet j'écris aussi sur le forum du nouveau port.

plutot que d'aerer le site, cette barre hoteliere va l'étouffer.

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : mercredi 9 avril 2008 à 13h21


Le Grand hôtel du Port commence à sortir de terre


Depuis le début du mois, une foreuse creuse des trous de quinze mètres de profondeur pour poser les 40 pieux nécessaires aux fondations du futur hôtel 3 étoiles dessiné par l'architecte de stature internationale, Jean-Paul Viguier.
Même si aucune cérémonie n'a été organisée pour célébrer l'événement à ce jour, le « premier coup de pioche » de la construction du futur hôtel a bien été donné.


Depuis le début du mois de mars « c'est signé » et donc « irréversible » confirment les promoteurs du projet. La SCI l'Hôtellerie de la Cité est propriétaire des murs.

Le promoteur est Constructa et BET Garnier, maître d'oeuvre de ce projet. Le gros oeuvre a été confié à Eiffage, mandataire d'un groupement d'entreprises. Enfin l'exploitation du Grand hôtel du port sera assurée par Kyriad Prestige.

Le coût
La SCI parisienne donnera près de 10 millions d'euros à Constructa contre la livraison en juin 2009 d'un hôtel de 95 chambres.

Le promoteur marseillais a déjà dépensé 1,5 million d'euros pour acheter le terrain. Il a dépensé près d'un million pour les architectes, études diverses dont la pollution, trois permis de construire et le portage du terrain. Enfin, Constructa règlera une addition de 7,5 millions d'euros à Eiffage. « C'est pour nous une opération blanche » assure Philippe Béga, représentant du promoteur marseillais.

Seize mois de travaux
Depuis le début du mois d'avril donc, Eiffage a débuté le chantier. Une foreuse perce des trous de quinze à dix-sept mètres de profondeur pour implanter quarante pieux. Il faudra près d'un mois pour mener à bien ce chantier spectaculaire. Puis, 20000 mètres cubes de terre seront excavés et évacués. Pas de ballet d'une noria de camions, « deux voyages quotidiens suffiront » note le promoteur.

Dix mois seront nécessaires pour « couler la boîte de béton ».

Quatre étages s'élèveront au-dessus d'un rez-de-chaussée « tout en transparence » affirme Philippe Béga.

Douze à quinze emplois seront créés
Si le calendrier est respecté, le gros oeuvre sera terminé en mars 2009. Le bâtiment hors d'eau hors d'air en mai 2009 et, donc, livré en juin 2009. Seule une météo peu clémente pourrait retarder l'avancée des travaux (vingt jours par an sont toutefois envisagés NDLR).

Rappelons que l'hôtel possédera une piscine de douze mètres sur huit, ainsi que quarante-six places de stationnement réservées à sa clientèle.

Le rez-de-chaussée accueillera un restaurant brasserie et pourrait également se doter d'un restaurant gastronomique.

Un espace « business center » avec bornes wifi est également programmé. le bar sera de facture résolument contemporaine avec un faux plafond en bois et un design de type « accastillage ».

Le Grand hôtel du port emploiera douze à quinze personnes.
source: Ph. C. - Var Matin

...cordialement...Nicky...

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : vendredi 11 avril 2008 à 19h58






...cordialement...Nicky...

Message

Mike
Visiteur


Date du message : samedi 12 avril 2008 à 00h17


Bonsoir à tous. J'espère que les emplois seront pourvus par des locaux ayant à coeur d'offrir le meilleur à la future clientèle. Je suis pour le renouveau de la qualité de service et de l'accueil dans la restauration régionale . J'espère aussi qu'un Chef gastronomique viendra réveiller la cuisine locale. Plus il y aura d'enseignes, plus l'activité espérée à la Seyne se précisera. Quand on voit que le dimanche, il n'y a pas un resto ouvert, par exemple pendant le "salon des saveurs" d'octobre ...

Message

Gambi
Visiteur


Date du message : vendredi 18 avril 2008 à 20h53


De toute façon que l'on soit pour, que l'on soit contre, quelque chose sort de terre à la pace du "cimetière" du chantier. Mieux vaut voir encore un hôtel, un parc magnifique que les ruines que nous avions.
Je rends ici hommage à la municipalité Paecht qui, au moins a rélisé quelque chose.
Je me souviendrai toujours des paroles prémonitoire de notre regretté Raymond DIMO, lors d'un discours afin de défendre les chantiers. C'est une volonté de Bruxelle de démanteler notre outil de travail, IL NE FAUT PAS QUE NOTRE VILLE DEVIENNE LE BRONZE CUL DE L'EUROPE.
Malheureusement, Bruxelles a gagné malgré les luttes pour le conserver, les gros armateurs ont préféré Hong cong et la Corée, la prédiction de Raymond s'est avérée exacte. Hélas