Message

visiteur
Visiteur


Date du message : jeudi 7 août 2008 à 16h03


Cet hôtel est une véritable barre de béton, le premier projet était beaucoup mieux. L'ancienne Adjointe à l'Urbanisme et au Développement Durable Michel DURAND a d'ailleurs refusé de signer le permis de construire ce qui lui a valu qu'on lui retire sa délégation quelques jours avant les élections. Elle a fait un recours contre le permis de construire qui n’a pas abouti malheureusement.

Message

mafee
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 7 août 2008 à 17h00


visiteur-qui-aime-visiblement-beaucoup-l'action-passée-de-madame-michèle-durand ...
qui es-tu?
et pourquoi restes-tu "visiteur" ?

Ceci dit ... je trouve ce bâtiment très très moche ... (je l'ai déjà dit ... mais ça mange pas de pain de le redire un coup)

Soit on voit le verre à moitié vide, soit on le voit à moitié plein. La seconde solution rend la vie bien plus agréable !

Message

GAMBISTORTI
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 7 août 2008 à 17h02


Mon Dieu que c'est pas beau!!!!!!!! On aurait pu garder la Rodonde et en faire un musée de la navale. Elle au moins, avait de la gueule.
On dirait l'arrivée de Berthe sur le port.

Message

Deconator
Visiteur


Date du message : jeudi 7 août 2008 à 17h41


"Cet hôtel est une véritable barre de béton"
(visiteur-qui-aime-visiblement-beaucoup-l'action-passée-de-madame-michèle-durand ...)

Pas très étonnant; c'est un chantier pour le moment, et il se trouve que généralement on fait les immeubles en béton.

On ne pourra juger de son intégration que lorsque l'ouvrage sera achevé.

Plus que la forme, c'est l'emplacement choisi ainsi que la pertinence de l'équipement qui me gènent.

Deconator

Message

Tilt
Membre

Voir plus


Date du message : samedi 9 août 2008 à 15h48


Citation :

On aurait pu garder la Rodonde

Tout à fait ! Et on aurait pu continuer à faire des navires aussi.

(L'ironie n'est pas très constructive, sans doute. Mais la nostalgie ne l'est guère plus.)

Life is tough. It's tougher if you're stoopid.

Message

Deconator
Visiteur


Date du message : samedi 9 août 2008 à 16h03


Tiens, un revenant!

Comment va la patte, LeBlatt?

Deconator

Message

Tilt
Membre

Voir plus


Date du message : samedi 9 août 2008 à 16h25


Couci-couça, je suis en rééduc, toujours dans ma famille à Janas. J'ai hâte de rentrer chez moi. Je me suis pris un petit portable et je pirate la box de mon frère :D
Si tu croises un boiteux dans le quartier, c'est moi ;)

Edit : Mais on va être hors-sujet, là. Je reprends sur le post initial de l'accident.

Life is tough. It's tougher if you're stoopid.

Message modifié le samedi 9 août 2008 à 16h38 par Tilt

Message

Jean Louis
Visiteur


Date du message : samedi 9 août 2008 à 16h56


Tiens tiens! des gens connus sur le forume.
Bonjour à tous.
Vous verrez que l'hôtel sera joli, faut juste attendre un peu.

Jean Louis.

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : vendredi 15 août 2008 à 01h59


Les projets d'hôtels fleurissent
tourisme: La pénurie d'hôtels dans l'ouest Var est criante. Mais la situation pourrait vite évoluer. La Seyne dispose d'un potentiel encore largement inexploité


Photo : Dominique Leriche - Le futur « Kyriad Prestige » de La Seyne pourrait accueillir une clientèle d'affaire qui travaillerait à Toulon la journée et prendrait une navette pour venir passer la nuit de l'autre côté de la rade.
Une cinquantaine d'hôtels à peine. De La Seyne à Saint-Cyr, l'infrastructure hôtelière du littoral ouest varois est pauvre. Pour ne pas dire plus. « Sur le secteur, c'est la Berezina », lâche carrément Ferdinand Bernhard, maire de Sanary-sur-mer. « Il y a trente ans, Bandol comptait plus de cinquante hôtels, aujourd'hui, il y en a plus que treize, la plupart saisonnier », constate Elisabeth Reig, adjointe au tourisme. Un paradoxe pour une région très touristique ! Selon Jean-Pierre Ghiribelli, les élus seraient, en partie, responsables. « Il faut faire attention au classement des zones. Beaucoup d'hôtels ont disparu au profit d'immeubles », regrette le président des hôteliers varois.

Les investisseurs de retour sur le marché ?

La donne pourrait changer. Les grandes chaînes et les investisseurs assez frileux ces dernières années, semblent surtout de nouveau s'intéresser à l'ouest-Var. « Il y a dix ans, on a acheté un terrain pour faire un hôtel, personne n'était intéressé, alors on a fait des logements sociaux. Aujourd'hui, les investisseurs se battent pour construire », explique Ferdinand Bernhard.

En face du pont transbordeur, à La Seyne, l'établissement devait être livrée en mars 2008. Faute d'avoir trouvé une enseigne, les travaux ont longtemps été retardés. Mais aujourd'hui, le chantier va bon train. Et les ouvriers ont commencé à monter le troisième et dernier étage du futur « Kyriad Prestige ».

Plusieurs autres projets sont en cours de réalisation. À Sanary, le « Best Western » s'est agrandi. Et la municipalité vient de négocier, pour 2,4 millions d'euros, une promesse de bail de 50 ans au profit de la société GDP Vendôme pour y faire construire un hôtel de trois étoiles minimum. Le terrain est situé avenue du Prado. « Si nous obtenons l'autorisation pour le casino, nous ferons également un autre hôtel », précise Ferdinand Bernhard. À Bandol, même si le projet s'avère extrêmement complexe à ficeler, Christian Palix « rêve » d'ériger un « resort », véritable complexe hôtelier d'au moins 120 chambres à la place de l'actuel casino, qui va se déplacer sur le site du grand pont.

Adapter les hôtels à la demande

Le succès des futurs hôtels dépendra, selon Jean-Pierre Ghiribelli, de la diversité de l'offre : « C'est la réalité du marché. Aujourd'hui, il faut s'adapter à la demande. Cela veut dire développer le tourisme d'affaire et aussi construire des grandes salles de réunions dans les hôtels ». Un créneau bien cerné par la municipalité. « L'hôtel disposera d'un embarcadère pour transporter les congressistes directement au palais Neptune », explique un responsable de l'office de tourisme. Jean-Pierre Ghiribelli mis énormément sur potentiel de La Seyne. « La ville a un positionnement extraordinaire. Elle a besoin de développer son offre, ne serait-ce que pour faire vivre son commerce. C'est un grand lieu d'avenir touristique ! », prédit le patron des hôteliers varois.
source: Olivier Marino - Var Matin

...cordialement...Nicky...

Message

GAMBISTORTI
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 21 août 2008 à 10h05


Connais t-on la société qui va faire tourner l'hôtel et qui va en être propriétaire ???