Champs obligatoires

Informations de contact
(Vous possédez un compte ? Connectez-vous !)
@
Votre message

J'ai lu les Conditions Générales d'Utilisation du forum et m'engage à les respecter :

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.
Options

Etre prévenu par e-mail quand un message est posté dans ce sujet ?

Me rendre directement dans le sujet une fois mon message posté ?

Historique de la discussion

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 8 février 2019 à 14h48


Des Mesures particulières liées aux Manifestations se déroulant dans le Département du Var les 09 & 10 février 2019
Des Mesures particulières liées aux Manifestations se déroulant dans le Département du Var les 09 & 10 février 2019

Des Mesures particulières liées aux Manifestations se déroulant dans le Département du Var les 09 & 10 février 2019 - La préfecture informe qu'en raison du risque de graves troubles à l’ordre public dans le département du Var sur les manifestations annoncées pour les 09 & 10 février 2019, des mesures particulières ont été prises concernant la réglementation en matière de distribution de carburant, le port et le transport d’armes et de munitions, le port et le transport d’équipements individuels de protection ainsi que la détention et l’utilisation d’artifices de divertissements (arrêtés préfectoraux en date du 07 février 2019).

Du samedi 9 février 2019, 08h00 au dimanche 10 février 2019, 18h00 :
• l'achat et la vente au détail, l'enlèvement ou le transport dans tout récipient transportable tels que bidons, jerricans, cubitainers, flacons ou récipients divers, de produits combustibles et ou corrosifs, carburants et gaz inflammable, sont interdits sur le territoire de l'ensemble des communes du Var ;
• le port et le transport sans motif légitime des armes de catégories A, B, C et D, et de munitions, ainsi que des objets pouvant constituer une arme par destination au sens de l’article 132-75 du code pénal sont interdits sur le territoire de l'ensemble des communes du Var ;
• le port et le transport d'équipements individuels de protection des voies respiratoires sont interdits sur la voie publique sur le territoire de l’ensemble des communes du Var ;
• la cession, la vente, le transport et l’utilisation d’articles pyrotechniques, d’artifices de divertissement, de fumigènes et de pétards sont interdits sur le territoire de l’ensemble des communes du Var.

Jean-Luc Videlaine, préfet du Var, appelle solennellement à la retenue et au respect des fonctions et de l’intégrité physique des forces de l’ordre et services de secours. La sécurité de tous les usagers de la route, des manifestants, des personnels de sécurité et de secours ainsi que des personnels chargés de l’entretien des réseaux doit être une priorité absolue. Le préfet demande aux participants aux mouvements organisés ce week-end de faire preuve d’un esprit de responsabilité et de prudence dans les actions entreprises, pour éviter tout incident ou accident et faciliter le passage des véhicules de secours.

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 25 janvier 2019 à 14h08


L’IGPN saisie après la Blessure à l’Œil d'un "#GiletJaune Seynois" par un Projectile lors d'une Manifestation à Toulon
L’IGPN saisie après la Blessure à l’Œil d'un #GiletJaune Seynois par un Projectile lors d'une Manifestation à Toulon

L’IGPN saisie après la Blessure à l’Œil d'un "#GiletJaune Seynois" par un Projectile lors d'une Manifestation à Toulon - Un homme de 25 ans a été blessé à l'oeil lors d'une manifestation. Le procureur de la République de Toulon a décidé de saisir la police des polices. L’IGPN, la police des polices, a été saisie par le procureur de la République de Toulon mercredi 23 janvier pour éclaircir les circonstances dans lesquelles un "gilet jaune" de 25 ans a été blessé à l’œil par un projectile, samedi 12 janvier 2019 à Toulon dans le Var, révèle France Bleu Provence jeudi.

La victime présumée refuse de parler à la police - Le jeune homme se trouvait en face du stade Mayol, en plein centre-ville, quand il a été touché par le projectile. Cet habitant de La Seyne-sur-Mer, qui a perdu l’usage de son œil, accuse les forces de l’ordre d’avoir tiré sur lui avec un lanceur de balles de défense (LBD). Contacté par France Bleu, il refuse tout commentaire. La saisie de l'IGPN est "une procédure classique dès que les forces de l'ordre sont accusées d'être à l'origine d'une blessure. Cela permet de confier l'enquête à un service extérieur afin de favoriser une certaine neutralité", explique le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal. La difficulté, c’est que le jeune homme a refusé à plusieurs reprises d’être entendu par la police pour déposer plainte.

Selon les informations de France Bleu Provence, la victime présumée a été prise en charge par les pompiers dans un secteur où la police municipale était présente, et non pas la police nationale. Selon France Bleu, les policiers municipaux sont les seuls, à cet endroit, à être équipés de LBD. D'après une source proche du dossier, "les policiers municipaux ont été pris à partie à ce moment-là". Ce sera, sans doute, une des pistes qui sera étudiée par l’Inspection générale de la Police nationale. source: franceinfo - photo: BOUTRIA LUC /F MULLER / MAXPPP.

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 22 janvier 2019 à 18h01


Mouvement des « #GiletsJaunes »: Des Mesures d’Accompagnement mobilisables par les Entreprises
Mouvement des « #GiletsJaunes »: Des Mesures d’Accompagnement mobilisables par les Entreprises

Mouvement des « #GiletsJaunes »: Des Mesures d’Accompagnement mobilisables par les Entreprises - En raison du mouvement des « gilets jaunes » et des différentes manifestations organisées depuis le 17 novembre 2018, votre entreprise connaît une baisse de chiffre d’affaires, une interruption d’activité ou doit faire face à des réparations suite à des dégradations : les mesures annoncées par le ministère de l’économie et des finances le 26 novembre dernier, en lien avec les autres ministères concernés, sont opérationnelles et peuvent vous aider. Pour les entreprises connaissant une baisse de chiffre d’affaires ou une interruption d’activité en raison des mouvements sociaux, le ministère de l’Économie et des Finances a annoncé 6 mesures opérationnelles immédiatement :

◘ Étalement des échéances fiscales et sociales
◘ Mesures de chômage partiel
◘ Autorisations d’ouvertures complémentaires le dimanche
◘ Indemnisations au titre de la garantie « pertes d’exploitation »
◘ Facilités en cas de dépassement de découverts
◘ Allégements de la trésorerie des commerces touchés par les événements

Plus de détails sur www.var.gouv.fr/mouvement-des-gilets-jaunes-accompagnement-des-a7606.html

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 18 janvier 2019 à 17h46


Les Gilets jaunes de retour au rond-point de Bandol
Les Gilets jaunes de retour au rond-point de Bandol
Après quelques heures d'absence, les Gilets jaunes ont rapidement repris leur place à Bandol - Photo: Dominique Leriche

Les Gilets jaunes de retour au rond-point de Bandol - Délogés jeudi matin du rond-point à l'entrée de l'A50, les manifestants étaient de retour dès le début de soirée. Si les cabanes avaient été enlevées, dans la nuit de mercredi à jeudi, et le ménage réalisé sur le rond-point, et aux abords, avant la fermeture de l'échangeur bandolais, rien n'a arrêté les Gilets jaunes.

Dès la fin d'après-midi, jeudi, les manifestants sont revenus prendre leur place au rond-point et ce malgré la fermeture de la sortie 12 pour la réalisation de travaux jusqu'à lundi soir. De quoi nous faire comprendre que ce n'est pas demain qu'ils s'avoueront vaincus ! source: var matin

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 17 janvier 2019 à 17h34


#GiletsJaunes Mesures de Sécurité liées aux Manifestations se déroulant dans le Var les 18 et 19 Janvier 2019
#GiletsJaunes Mesures de Sécurité liées aux Manifestations se déroulant dans le Var les 18 et 19 Janvier 2019

#GiletsJaunes Mesures de Sécurité liées aux Manifestations se déroulant dans le Var les 18 et 19 Janvier 2019 - En raison du risque de graves troubles à l’ordre public dans le département du Var sur les manifestations annoncées pour les 18 & 19 janvier 2019, des mesures particulières ont été prises concernant la réglementation en matière de distribution de carburant, le port et le transport d’armes et de munitions, le port et le transport d’équipements individuels de protection ainsi que la détention et l’utilisation d’artifices de divertissements (arrêtés préfectoraux en date du 17 janvier 2019).

Du vendredi 18 janvier 2019, 08h00 au samedi 19 janvier 2019, 18h00:
• l'achat et la vente au détail, l'enlèvement ou le transport dans tout récipient transportable tels que bidons, jerricans, cubitainers, flacons ou récipients divers, de produits combustibles et ou corrosifs, carburants et gaz inflammable, sont interdits sur le territoire de l'ensemble des communes du Var ;
• le port et le transport sans motif légitime des armes de catégories A, B, C et D, et de munitions, ainsi que des objets pouvant constituer une arme par destination au sens de l’article 132-75 du code pénal sont interdits sur le territoire de l'ensemble des communes du Var ;
• le port et le transport d'équipements individuels de protection des voies respiratoires sont interdits sur la voie publique sur le territoire de l’ensemble des communes du Var ;
• la cession, la vente, le transport et l’utilisation d’articles pyrotechniques, d’artifices de divertissement, de fumigènes et de pétards sont interdits sur le territoire de l’ensemble des communes du Var.

Jean-Luc Videlaine, préfet du Var, appelle solennellement à la retenue et au respect des fonctions et de l’intégrité physique des forces de l’ordre et services de secours. La sécurité de tous les usagers de la route, des manifestants, des personnels de sécurité et de secours ainsi que des personnels chargés de l’entretien des réseaux doit être une priorité absolue. Le préfet demande aux participants aux mouvements organisés ce week-end de faire preuve d’un esprit de responsabilité et de prudence dans les actions entreprises, pour éviter tout incident ou accident et faciliter le passage des véhicules de secours.

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 17 janvier 2019 à 13h26


Réouverture partielle du Péage de Bandol en Direction de Marseille
Réouverture partielle du Péage de Bandol en Direction de Marseille

Réouverture partielle du Péage de Bandol en Direction de Marseille - Ce matin du 17/01/2019 à 07h30, le péage de Bandol sur l’autoroute A50, incendié dans la nuit du 17 au 18 décembre 2018, a pu être rouvert dans le sens Toulon/Marseille après un mois de fermeture par arrêté préfectoral. Cette réouverture partielle a été possible grâce au travail intensif des équipes de VINCI Autoroutes ... en savoir plus - cliquez ici

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 13 janvier 2019 à 23h46


Un Seynois perd un œil lors d'une manifestation de "gilets jaunes" du 12/01/2019 à Toulon, une enquête en cours
Un Seynois perd un œil lors d'une manifestation de gilets jaunes à Toulon, une enquête en cours
Le défilé des Gilets jaunes s'est fait dans le calme. Ils sont nombreux à ne pas cautionner les dérapages violents. Photo Frank Muller/Luc Boutria

Un Seynois perd un œil lors d'une manifestation de "gilets jaunes" du 12/01/2019 à Toulon, une enquête en cours - Le bilan s'est alourdi au lendemain de la manifestation organisée par les Gilets jaunes à Toulon samedi. Le projectile, qui a éborgné cet homme de 35 ans, n'est pas encore identifié. Au lendemain de l'événement organisé par les Gilets jaunes à Toulon samedi, le bilan humain s'est alourdi.

Var matin a appris dimanche matin qu'un participant à la manifestation a été blessé à la tête, alors qu'il se trouvait, samedi en début de soirée, au niveau du carrefour Bonaparte, près du stade Mayol. Atteint à l'œil gauche, il a été dans un premier temps soigné par des secouristes près de la station-service, puis transporté par les sapeurs-pompiers au centre hospitalier Sainte-Musse, où il a été immédiatement pris en charge par les urgences. Cet habitant de La Seyne, âgé de 35 ans, a été opéré dans la soirée par un chirurgien en ophtalmologie mais son organe n'a pu être sauvé. C'est la seule certitude dans ce drame dont les conditions sont pour l'instant inconnues. Une enquête est en cours.

UN TIR DE LANCEUR DE BALLES DE DÉFENSE ? - Dimanche, Abdelkader Radjah, professeur de physique chimie et frère de la victime, racontait: "Nous, la famille, avons été prévenus cet après-midi, à 15 heures. Nous sommes tout de suite allés voir mon petit frère. Je l'ai vu, il ne se souvient plus de rien. On tombe des nues, on voit ça à la télévision…" Selon cet enseignant "mon frère n'est pas le genre de personne à s'engager. Il ne portait pas de gilet jaune. Il était avec trois copains, qui m'ont dit qu'ils allaient voir un ami. Pour eux, ça ne peut être qu'un tir de Flash-Ball®", (c'est-à-dire un lanceur de balles de défense, Ndlr).

La famille, qui a l'intention de porter plainte, va consulter un avocat. Le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal, indiquait dimanche soir: "Un participant, à quel titre, à la manifestation souffre d'une blessure grave à l'œil. Les policiers se sont rendus à son chevet à l'hôpital ce matin pour l'entendre. Cette audition n'a pas été possible. Quel projectile est en cause? Je n'exclus rien." Le rapport du médecin qui a opéré le Seynois, attendu aujourd'hui, va sans doute éclairer les enquêteurs. Ce n'est pas le seul incident à déplorer.

DEUX JOURNALISTES MENACÉS ET AGRESSÉS - L'Agence France Presse a également informé que deux de ses journalistes vidéo ont été menacés alors qu'ils filmaient des échauffourées à Toulon, avant de trouver refuge dans un restaurant. D'abord pris à partie par un jeune homme sans gilet jaune, ils ont été poursuivis par une dizaine de personnes et ont reçu "des claques dans le dos, dans la caméra" et un "coup de pied (...) dans la hanche", a raconté l'un d'eux, choqué. Les scènes de violence ont conduit à l'interpellation de sept personnes, dont un homme soupçonné d'avoir sérieusement blessé un policier à la tête le samedi précédent. Deux individus, contre lesquels des faits d'outrages ont été retenus, sont convoqués en justice. Les autres devraient être déférés aujourd'hui devant le parquet de Toulon et probablement présentés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.

LES GILETS JAUNES CONDAMNENT LES VIOLENCES - L'un des Gilets jaunes s'est adressé à Var-matin, pour faire savoir qu'ils sont "un mouvement pacifique, sans haine ni violence". Ce que le cortège a démontré, plusieurs d'entre eux réussissant à canaliser des individus violents sur le parcours. Il souligne également qu'"un grand nombre de personnes déplorent et condamnent toutes les violences verbales et physiques commises pendant et après les événements. Nous ne sommes pas du tout solidaires des individus qui agressent et qui détruisent. Nous sommes tous attachés à ce que la sécurité des biens et des personnes soit garantie pendant et hors des événements." ... "Le mouvement des Gilets Jaunes n'est pas structuré, mais il s'organise, ajoutent-ils. Les gens qui s'impliquent dans ce mouvement, souhaitent s'organiser, mais pas pour devenir un parti politique, pas pour devenir un syndicat ni une association, mais pour vivre dans la garantie des droits fondamentaux et non négociables". Ils préparent l'organisation d'un nouvel événement, différent d'un défilé, vendredi soir à Toulon. source: V.G. - var matin

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 6 janvier 2019 à 14h53


Reportage Photos: #GiletsJaunes - #Guinguette et #Barbecue
Photos: #GiletsJaunes - #Guinguette et #Barbecue ... Vendredi 04/01/2019, plus de 200 Manifestants se sont rassemblés

Photos: #GiletsJaunes - "Guinguette et Barbecue" ... Vendredi 04/01/2019, plus de 200 Manifestants se sont rassemblés sur la Place de La Lune à La Seyne-sur-Mer ... voir les Photos cliquez ici

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 4 janvier 2019 à 14h38


#GiletsJaunes: Les Manifestants appellent à un "Grand Rassemblement" ce Vendredi 04 Janvier 2019 à partir de 17h00 sur la Place de la Lune à La Seyne
Gilets Jaunes: Grand Rassemblement ce Vendredi 04/01/2019 à partir de 17h00 - la Place de la Lune

#GiletsJaunes: Les Manifestants appellent à un "Grand Rassemblement" ce Vendredi 04 Janvier 2019 à partir de 17h00 sur la Place de la Lune à La Seyne - Pour ceux qui en doutaient, le mouvement des "gilets jaunes" compte encore des forces vives du côté de la deuxième ville du Var. Tous les soirs, sur le port, devant la mairie de La Seyne, une quinzaine d’entre eux salue ainsi joyeusement les automobilistes, lesquels ne se gênent pas pour leur rendre la pareille à grands coups de klaxon. Et ce vendredi soir du 04/01/2019, sur la place de la Lune (place Benoît-Frachon), en face l’hôtel Kyriad, c’est un appel à un "grand rassemblement" qui a été lancé. "Guinguette et barbecue" sont au programme "à partir de 17h00".

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : samedi 29 décembre 2018 à 15h31


#GiletsJaunes ... La Suite - MàJ et Point sur la Situation dans le Var - 29/12/2018
#GiletsJaunes ... La Suite - MàJ et Point sur la Situation dans le Var

#GiletsJaunes ... La Suite ...
MàJ et Point sur la Situation dans le Var - 29/12/2018 ...
voir les détails - cliquez ici