Champs obligatoires

Informations de contact
(Vous possédez un compte ? Connectez-vous !)
@
Votre message

J'ai lu les Conditions Générales d'Utilisation du forum et m'engage à les respecter :

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.
Options

Etre prévenu par e-mail quand un message est posté dans ce sujet ?

Me rendre directement dans le sujet une fois mon message posté ?

Historique de la discussion

Message

Andree83
Membre

Voir plus


Date du message : jeudi 8 octobre 2020 à 11h59


Bonjour,
Ainsi aujourd'hui, je vais vous parler du "poivrier de Sichuan". Evidemment, il est originaire de Chine, il fait partie de la famille des rutacées (vous irez voir sur internet...), il y en a 900 espèces existantes, mais c'est de cette espèce là que nous nous occupons !

Vous trouverez ce petit arbre chez les pépiniéristes, ou sur internet. Pour ma part, j'ai acheté celui mis en photo hier sur le petit Cours Lafayette à Toulon.

Il se plante comme un arbre fruitier, en automne ou au printemps en pleine terre. A savoir qu'il a un grand besoin de lumière et de chaleur...
Ainsi, vous pouvez donc, soit replanter cet arbuste, soit le faire avec des graines de son poivre.
La récolte : ce sont ses coques rouges qui sont intéressantes, et donc, qui peut s'utiliser. Mais moi, je n'utilise que les noires, car cet arbre là, n'en produit pas encore, et donc, je les achète par sachet...

Le goût de ce poivre est pour moi (mais chacun ses goûts) le meilleur. Il "arrache" comme on dit, et sort de l'ordinaire par rapport à tous les autres. Il donne des frissons, par un éclatement de chaleur dans la bouche tel un petit piment !
Il s'accommode très bien avec d'autres épices, telles le gingembre, ou l'anis étoilé, et sur de la viande un peu forte (boeuf), ou des sauces également.
Mais pour celles et ceux qui préparent leurs condiments...une huile au poivre de sishuan...Mmmmm
Bref ! une recette tiens !
Le boeuf au poivre de Sichuan !
Ingrédients :

1 kg de boeuf coupé très mince
2 Cuillère à soupe de vin rouge (ou porto !)
1 Cuillère à café de Maïzena (je suis au sans gluten ! mais vous pouvez mettre de la farine normale...)
5 brin de ciboulettes (j'en ai toujours dans le congélateur pour le hors saison)
1 Cuillère à café de piment doux séché fumé
10 gr de gingembre
3 cuillère à soupe d'huile de tournesol
1,5 cuillère à soupe de poivre de Sichuan
4 gousses d’ail hachées grossièrement

Dans un saladier, mettre le bœuf émincé. Y rajouter le vin (ou le porto !), et les épices,
Mélanger et laisser mariner un quart d’heure.
Couper les brins ciboulettes en plusieurs petits morceaux.
sortez le mélange macéré.
Dans une poêle, faire chauffer fortement l’huile. Faire revenir rapidement le bœuf à feu fort pendant 5 minutes.
Rajouter l’ail, le gingembre, le poivre du Sichuan et les piments. Faire revenir 1 minute.
Rajouter la ciboulette et la sauce de macération. Faire revenir encore 1 minute
Une légère pincée de sel...
C'est prêt !

Je viens de me rendre compte que mes photos ne sont pas triées, et que je ne retrouve plus celle là, donc...Pas de photo qui va avec !
Je la rajouterais dès que possible

Bon appétit !

Message

Andree83
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 6 octobre 2020 à 12h36


Bonjour,
alors, parée pour l'hiver, car : aubergines courgettes déshydratées, pots de confitures de fruits d'été dans le placard pour plusieurs mois, pestou au congélateur pour agrémenter soupes, pâtes et autres mets à votre goûts..., moutarde et ketchup en bocaux, légumineuses également...
Bref...Côté nourriture, de quoi manger si un grand coup de froid arrive ! avec des produits locaux, évidemment.
Et comme on n'oublie pas les apéros tout de même : vin d'oranges, vin de citrons, y en a ! et en digestif : liqueur de thym, de verveine et de peaux d'agrumes également. Mais aussi d'estragon, bien sûr !

Mais en dehors de la cuisine, il y a aussi certaines plantes qui vont être utiles cet hiver (comme tous les hivers...) !
Thym, pour les infections, bronchites et digestions difficiles, verveine pour simplement passer un bon moment, coquelicots pour les toux sévères, bronchites, etc..., camomille, passiflore, mélilot pour se relaxer un peu (le tilleul aussi, mais...perso, je le crains !), et bien d'autres encore dont je vais vous raconter l'existence...
Allez ! je me mets au travail !!!
Et je vous parle bientôt du...Poivrier de Sichuan !!!

Message

Andree83
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 5 octobre 2020 à 11h20


Bonjour,

et voilà !

Parée pour l'hiver !

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 4 novembre 2019 à 14h39


Un Riz Pilaf aux Légumes de Saison
Un Riz Pilaf aux Légumes de Saison

Un Riz Pilaf aux Légumes de Saison - Pelez finement en cubes un oignon ... Dans une sauteuse, versez l'huile d'olive et faites-y blanchir l'oignon. Ajoutez le 400g de riz et mélangez. Faites cuire 3 min, le riz doit être translucide ... Ajouter une petite cuillère à soupe de gros sel, du poivre du moulin et une feuille de laurier ... Mouillez avec 700g d'eau. Portez à ébullition, puis couvrir la sauteuse et laissez mijoter sur petit feu jusque absorption du liquide ... Remuer le riz fréquemment.

Ciseler finement le piment doux et râper grossièrement les crudités (ici persil racine et navets) ... A la fin de la cuisson, enlever la feuille de laurier et mélanger le riz chaud avec du thym et les crudités. Rectifiez l'assaisonnement ... A table ...

Message

Andree
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 29 octobre 2019 à 10h32


bonjour,
concernant le sucre c'est évidemment 1 kgs 400 grammes qu'il faut lire...

Message

Andree
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 28 octobre 2019 à 20h42


Bonsoir !
Et voilà une confiture réalisée aujourd'hui. Un peu originale, mais c'est un délice (oui j'ai goûté !). Elle s'appelle :
Confiture aux trois fruits (coings, pastèque blanche, ananas) à la lavande
Voici une recette goûteuse ! Aux arômes de Provence.
Pour confectionner cette confiture, il vous faut :
600 grs de coings
600 grs d’ananas
800 grs de pastèque blanche
2 citrons (non traités bien sûr)
5 cuillères à café de lavande séchée
1,400 grs de sucre blanc

Faire cuire dans de l’eau les coings préalablement épluchés et épépinés pendant une trentaine de minutes. Les égoutter, les laisser refroidir.

Dans la « bassine » à confiture, mettre l’ananas coupé en gros dés, idem pour la pastèque blanche, et les coings refroidis.

Rajouter les zestes et morceaux de citrons coupés finement, et le sucre blanc par-dessus, et la lavande !

Laissez fondre le sucre que vous aurez mis sur les fruits au moins trois heures. Touillez de temps en temps.

Portez à ébullition sur feu vif, puis moyen, et laissez cuire votre confiture pendant une bonne heure.

Pendant ce temps, vous aurez ébouillanté vos pots (ou bocaux). Remplissez-les à ras bord, retournez les et laissez refroidir.

A déguster le matin, ou le soir, ou quand vous voulez (raisonnablement) sur de bonnes tartines de pain grillées et beurrées (raisonnablement aussi !).

Bon appétit !

Message

Andree
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 28 octobre 2019 à 11h54


Bonjour,

Et merci de vos réactions ! Bon, j'espère que Monette s'est régalée, et que Nina s'y est retrouvée...

Ce soir, nouvelle recette de confiture...

Bonne journée

Andrée

Message

Monette
Visiteur


Date du message : dimanche 27 octobre 2019 à 11h57


Ha vous trouvez ? J'ai fait l'infusion, c'est bon. Mais pas trop goûteux quand même

Message

nina
Visiteur


Date du message : mercredi 23 octobre 2019 à 11h55


le texte est très difficile à lire.
on s'y perd.

Message

Andree
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 22 octobre 2019 à 12h49


Bonjour,
C’est de « pois cassé » que nous allons parler aujourd’hui ! Alors ? D’où viennent-ils ces pois cassés ?
Et bien de la même plante que les petits pois, figurez-vous ! mais issus d’une variété différente qui donne des pois bien ronds.
Ce légume est récolté, débarrassé de sa cosse, cassé en deux (bien souvent on y met du talc ou du glucose…), mis à sécher, et du statut de « légume » frais, il passe à celui de « légume sec ». Leur goût particulier fait qu’il se cuisine avec beaucoup de bonnes choses…
Une fois sec, il se conserve longtemps dans un endroit sec (dans un bocal). Même s’il y a une « date » dessus, perso, je ne regarde jamais ! pour moi, ce qui est sec, est sec !
Une recette ? Peut être même deux !
Perso, je les mets à tremper pendant 1h ans de l’eau froide (ça les nettoie et les assouplit). Il faut jeter cette eau…
Recette 1 : potage ou purée de pois cassés
Mettre dans un poèlon en fonte (en ce qui me concerne) une cuillère à soupe d’huile d’olive, faire revenir les oignons à petit feu (pas les brûler, les faire revenir !), rajouter un morceau de poitrine salée, ou une saucisse de morteau, ou…ce que vous aimez comme assortiment.
Couvrez avec de l’eau, mettre une feuille de laurier, une branchouillette de thym, et du poivre (cassé au pilon dans un mortier), et laisser cuire au moins 1h30 (goûter pour la cuisson…).
Je ne sale que rarement mes plats, surtout si j’y mets des saucisses ou du lard salé…
Pour les végétariens, bien évidemment, la viande n’est pas obligatoire…
Une excellente soupe ou purée, au choix !
Recette 2 : Velouté de pois cassés et de courge muscade
Je fais cuire des morceaux de courge muscade en même temps que les pois cassés, et le tout est passé au presse purée. Remettre sur le feu, et y incorporer de la crème fraiche (un yaourt au lait de brebis pour moi). Assaisonnez avec du curcuma et de la noix muscade râpée : Que du bonheur !
Mangez chaud ! Votre estomac sera calé, et vous aurez fait le plein de vitamines ! et ils sont très énergétiques aussi comme beaucoup de légumes secs. Ils sont riches en glucides, en protéines, en sels minéraux, mais également en fibres (difficile pour la digestion quelquefois, mais une fois passé au presse purée, ça devrait aller)

Je n’ai hélas pas de photo pour agrémenter mon sujet…Mais si quelqu’un a…c’est volontiers !

Bon appétit !