Champs obligatoires

Informations de contact
(Vous possédez un compte ? Connectez-vous !)
@
Votre message

J'ai lu les Conditions Générales d'Utilisation du forum et m'engage à les respecter :

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.
Options

Etre prévenu par e-mail quand un message est posté dans ce sujet ?

Me rendre directement dans le sujet une fois mon message posté ?

Historique de la discussion

Message

Andree
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 15 octobre 2019 à 20h53


Bonsoir,
Les vitamines sont très importantes au petit déjeuner le matin. Le soir ? Elles vous empêcheraient de dormir…
Pour attaquer une journée avec une pêche d’enfer, voici de quoi est composé mon petit déjeuner :
- Un bol de café noir, ou un bol de thé (en fait, alterner, c’est bien !)
- 3 tranches de pain complet (si vous préférez le pain blanc, c’est votre droit)
- 5 amandes, 5 noix et 5 noisettes, 10 grs de cranberries, 10 grs de myrtilles (rien que ce mélange garanti déjà de la vitamine).
- 50 grs d’ananas et 50 grs de melon (je les mixe)

Rien que là, en calories, vous en avez pratiquement 300, et en prix, vous en avez pour…même pas 2 €

Et j’y rajouterais, trois fèves de cacao.

La fève de cacao ? Du magnésium à l’état pur, mais pas que. Elles contiennent également du fer et de la vitamine C. Elles sont très énergétiques, et c’est pour cela qu’il vaut mieux les manger le matin. Elles sont un peu chères à l’achat (à ce jour 6 € les 100 grs), mais 100 grs à 3 par jour vous fera au moins 15 jours.

Qu’est ce que la fève de cacao ? La graine du cacaoyer tout simplement. Celle avec laquelle on fait le chocolat.
Elles sont originaires du Mexique, d’Amazonie et du bassin de l’Orénoque, mais nous n’allons pas aller jusque là !

Vous les trouverez dans les magasins spécialisés, (à la Seyne, je ne sais pas ou il y en a, moi, je les achète à un petit magasin cours Lafayette à Toulon qui se nomme « Epices et tout ». Un commerce qui possède des trésors à l’intérieur…tant en épices, qu’en produits autres et qui sortent de l’ordinaire.

Revenons à nos moutons…La fève de cacao, gardera plus ses propriétés nutritionnelles si elles sont déshydratées que torréfiées, c’est certain ! mais quel bonheur.

Vous mâchez une fève, longtemps, et vous sentirez le goût du chocolat se répandre sur vos papilles, que du bonheur vous dis je ! et à moindres calories ! (228 calories aux 100 grammes).
La fève de cacao se trouve dans une « cabosse », comme le marron dans sa coque. La cabosse peut contenir jusqu’à 60 fèves !
Après leur récolte elles sont fermentées, séchées, et pour en faire du cacao, elles sont torréfiées et dégermées. Puis elles seront broyées, évidemment.

Elles ne sont pas que bonnes à manger pour le goût, mais également pour ses vertus anti dépressives…Et oui, elles contiennent de la théobromine qui influe sur nos humeurs…
C’est également un anti oxydant, et est excellente pour la mémoire.
En fait, dans ces fèves on y trouve les nutriments suivants :
- Du phosphore, du magnésium, du fer, du zinc, du manganèse, du cuivre, de la théobromine, de la phényléthylamine, de l’ anandanine, des flavonoïdes, des polyphénols, des catéchines, et des tanins…
La matière grasse que l’on peut y trouver (jusqu’à 50 %) est le beure de cacao. Cela vous parle ?
En cuisine, vous pouvez en briser dans un mortier, et les rajouter à une daube…quel goût !
Mais aujourd’hui, le plus intéressant pour moi est de vous donner une recette goûteuse et originale avec cette fève :
Une infusion à la fève de cacao
25 cl de jus de pommes (fait maison, évidemment !), 25 cl d’eau, , 1 cuillère à soupe de gingembre (de la racine fraiche, c’est meilleurs), 20 Grs noix de coco (fraîche ou déshydratée) : tout cela dans une casserole sur le feu, que vous porterez à ébullition, pendant 5 minutes. Eteignez, rajoutez une dizaine de fèves de cacao (crues), et laissez infuser 5 minutes.
Filtrez, servez immédiatement ! à boire avec du miel en ce qui me concerne !
Dégustez, et dites nous ce que vous en pensez.
(photo prise sur Wikipédia)
Cabosse !


Fèves (torréfiées)

Bonne soirée !

Message

Andree
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 14 octobre 2019 à 22h47


Bonsoir,
Voilà l'automne qui s'installe petit à petit, et il est temps de se préparer, et de préparer "sa maison" pour l'hiver... Tant en alimentation, qu'en pharmacopée...
On s'inscrit à la bibliothèque la plus proche pour passer l'hiver tout en douceur et tout en lecture intéressante, (et on éteint la télé...), on range les tongs et autres petites affaires qui n'ont plus rien à faire à portée de main, on rempli ses meubles à épices et à infusions (à café et thé également), et on se prépare à affronter virus, microbes (crobes entiers) et autres bactéries qui pourraient nous gâcher la saison.
Tout d'abord, on aura dans sa pharmacie du paracétamol et quelques autres médicaments au cas ou la fièvre viendrait à nous attaquer. Mais pas que...
Je suis favorable à une bonne alimentation plutôt qu'à des compléments alimentaires, encore faut il connaître ce qui nous apporte l'essentiel pour notre corps.
Donc, légumineuses et fruits secs (vitamines B, entre autres) sont appropriés à nous remettre en forme lorsque les microbes arrivent à nos portes; A toujours avoir dans son placard : des haricots secs (rouges ou blancs), des pois chiche, des lentilles, des pois cassés. Déjà là, vous avez une bonne base !
Dans le frigo quelques fromages (du chèvre ou de la brebis pour moi), du lait (idem), et du beurre pour la vitamine A (et D) ! Le calcium sera au top !
Pour le magnésium, j'ai échangé les tablettes de chocolat par des fèves de cacao (tiens, demain, je vous en parlerais, des fèves de cacao).
Et des légumes ! rien de tel que de bonnes soupes pour nous réchauffer !
Le reste...Viendra par la suite ! avec les recettes, bien sûr.
En tisane : de l'Eucalyptus qui vous aidera en cas de bronchite, mais du thym aussi, de la camomille et du tilleul pour passer des nuits tranquilles, mais également de la passiflore et du mélilot. Je vous parlerais de ces plantes au fil des jours.
J'ai pour habitude d'alterner toutes ces plantes, car prendre la même plante tous les jours n'est pas recommandé. Encore faut il les connaître. Nous allons les découvrir ensemble.
Et pour le sucre (pas trop quand même), rien de tel que de la confiture ! de pastèque blanche, pourquoi pas ! mais de bien d'autres.
Et puis, ma dernière lubie ? Si je peux, je me lancerais cette année qui arrive dans la conservation en bocal....A suivre...

Bonne soirée et à demain !

Message

Andree83
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 12 novembre 2018 à 19h14


Bonsoir,

suite et fin de la préparation de la confiture de pastèque blanche

Message

Andree83
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 5 novembre 2018 à 20h41


Bonsoir,

Suite dans le déroulement de l'explication sur la confiture de pastèque : la cuisson

Message

Andree83
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 2 novembre 2018 à 16h32


Bonjour !

Voici la 4ème étape de ce feuilleton vidéo, pour la confiture de pastèque blanche : le sucre !
Le sucre : chez moi il est blanc (le sucre roux peut faire, mais il est plus cher, et le but, ce n'est pas de se ruiner pour faire des confitures).
Je le prends à un prix raisonnable, mais j'évite les sucres de betterave. A vous de voir

Message

Andree83
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 29 octobre 2018 à 12h00


Bonjour,
voici la troisième étape de cette confiture de pastèque blanche : le citron (ou orange, comme on préfère).
Le citron dans les confitures rajoutent de la pectine. Certains n'en mettent pas, moi oui. D'autant que le goût est appréciable.

Pour parler de citrons : le goût est acide, mais se transforme en alcalin une fois avalé. Tiens ! moi, qui souffre de divers problèmes gastriques, et bien, croyez le ou non, en hiver, tous les matins, à jeun, le jus d'un demi citron dans un verre d'eau ne m'a jamais donné mal à l'estomac ! et c'est excellent pour lutter contre les maladies de saison...Pour l'instant ça marche bien chez moi, après...
Ceci dit, je n'ai pas encore commencé cette année...On verra si je supporte...

Message

Andree83
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 26 octobre 2018 à 11h44


Bonjour,

Voici la deuxième étape de cette recette de confiture de pastèque. Bon Madédée a un peu la tête coupée, mais...on s'en fout, l'essentiel, c'est la pastèque !

A bientôt pour la suite des aventures de Madédée !

Message

Andree83
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 24 octobre 2018 à 22h42


Bonsoir,

Il est temps de ré activer quelques posts, dont celui-ci. Voici un feuilleton vidéo, épisode N° 1, concernant la confiture de pastèque blanche, dite Citre, ou Mereville, ou autre nom...
Le but est de vous donner ou redonner envie de cuisiner des recettes, du fait maison quoi !
Certaines photos, vidéos ou autres que vous pouvez voir sur ce thème seront peut-être ancien (tellement de retard dans tout...).
Bon...On y va ?
Allez ! Première étape éplucher cette bonne pastèque blanche que l'on ne peut manger qu'en confiture !
Alors, le but, c'est la recette...pas de me voir. Donc, quelquefois, ma tête sera..comment dire...coupée. Et comme je ne connais pas la perfection, il y aura de meilleures vidéos, comme des pires ! la suite - ici

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : lundi 8 octobre 2018 à 14h39


Tartine au Caviar de Légumes de Saison
Tartine au Caviar de Légumes de Saison
Tartine au Caviar de Légumes de Saison ... En savoir plus - cliquez ici

Message

Andree
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 22 octobre 2017 à 11h32


bonjour,

Et les champignons, on n'en parle pas des champignons ????

Tiens, aujourd'hui, je vais vous parler des Safranés ! ou plutôt des Lactaires Sanguins...Car leur vrai nom est Lactaire (Lactarius), bien sûr. En effet, ici safrané, est un qualificatif : parce qu'il a la couleur du safran...
Ce cher champignon que nos papilles adorent (enfin, les miennes en tout cas).
Ceux là, on les trouve près du littoral méditerranéen. Sur tout le territoire, on trouve des Lactaires délicieux...
Photo de G Piel

Alors, bien évidemment, le lactaire, est comestible !
Les sanguins ont un lait (oui oui, on dit du lait) rouge, et les délicieux ont un lait orange, et sur la peau quelques tâches verdâtres.

Je suis allée plus d'une fois aux "champignons" avec mon père, il y a longtemps. Mais je n'y vais plus du tout. En effet, j'aime les manger, mais c'est comme pour le sens d'orientation que je n'ai pas, je ne sais pas reconnaître les champignons. Alors, je laisse faire les autres !

Je sais qu'ils poussent en majorité sous les pins, (sous les aiguilles des pins...), et que c'est très bon à déguster (d'ailleurs, même les limaces l'adorent). Qu'il faut les couper en laissant un centimètre de pied au-dessus de la terre, pour leur permettre de repousser l'année d'après, et non pas les arracher, comme font certaines personnes.
Sur leur "tête", un creux : c'est pour leur permettre d'avoir une réserve d'eau, m'a-t-on dit.
La chair est ferme, et quand vous le coupez, il a une odeur sucrée, et assez forte. Dommage qu'il ne la conserve pas en cuisant.
Nous pouvons donc les trouver dans les pinèdes, ou les forêts de pins, mais en général, ceux qui trouvent un "rodou", ne le disent pas aux autres...Veille technique de chez nous. Mon père et son ami Jo, quand ils allaient aux champignons, et qu'ils revenaient le panier plein, dès qu'on leur demandait ou ils les avaient trouvés, ils répondaient "au Muy"....alors, qu'ils les trouvaient à Ribou...
Néanmoins, il existe des champignons qui y ressemblent : vous pouvez les différencier par la couleur du lait, qui doit devenir rouge/orangée dès que vous le coupez. Si ce n'est pas le cas : jetez les !

Alors, on les nettoie ces champignons ou pas ?
J'ai toujours entendu dire qu'on ne lavait pas les champignons..Ben moi, je les lave quand même ! Mais après les avoir brossés (avec une petite brosse à dents par exemple. Mais non ! pas cette de votre salle de bains !!! une brosse à dents qui ne vous servira que pour votre cuisine...). Donc, sinon, on les brosse bien, et soit-disant, ça suffit, l'essentiel étant d'enlever aiguilles d'arbres, ou débris de feuilles, puisque soit-disant encore, l'eau de pluie les nettoie.
Trouvé sur le net ce petit couteau adéquat :

Bon, ils sont propres, maintenant, à table !
Une recette toute simple :
à la poêle, cuits tout doucement avec de l'huile d'olive, de l'ail et du persil.
D'abord, vous leur faites rendre l'eau dans une poêle, puis vous y versez dessus l'huile d'olive (pas trop), ainsi que l'ail et le persil hachés. Attention : pas trop cuits l'ail et le persil...pour garder le goût...

Que du bonheur !

Savez vous que vous pouvez congeler les safranés ? Et oui !
Leur faire rendre l'eau comme ci-dessus indiqué, (sans rajouter l'ail et le persil, bien sûr), laissez refroidir, enfermer dans un sac congélation, et hop ! au congèl !

Bon, je vous ai tout dit pour aujourd'hui ! Et si vous nous donniez quelques recettes de chez vous ? De polenta, par exemple...

Bon dimanche !

Andrée