Champs obligatoires

Informations de contact
(Vous possédez un compte ? Connectez-vous !)
@
Votre message

J'ai lu les Conditions Générales d'Utilisation du forum et m'engage à les respecter :

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.
Options

Etre prévenu par e-mail quand un message est posté dans ce sujet ?

Me rendre directement dans le sujet une fois mon message posté ?

Historique de la discussion

Message

Nicky
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 27 décembre 2017 à 16h23


Sourire ovale, le joli Projet mené par Mohamed Boughalem, un Joueur de La Seyne, auprès d'Orphelins au Maroc
Sourire ovale, le joli Projet mené par Mohamed Boughalem, un Joueur de La Seyne, auprès d'Orphelins au Maroc

Sourire ovale, le joli Projet mené par Mohamed Boughalem, un Joueur de La Seyne, auprès d'Orphelins au Maroc ... Joueur de La Seyne en Fédérale 1, Mohamed Boughalem nous parle d'un joli projet mené avec son association.

Salut Mohamed ! Raconte-nous ton parcours rugbystique qui t'a mené jusqu'à l'équipe de La Seyne-sur-Mer.
J'ai été formé à Hyères-Carqueiranne où j’ai commencé à l'âge de 13 ans chez les Benjamins, jusqu’aux Juniors Belascain. Ensuite, je suis passé à La Seyne-sur-Mer où j’évolue avec les espoirs depuis trois ans, en espérant un jour pouvoir prétendre à l'équipe première. Je joue au poste de pilier gauche depuis les cadets donc ça va, j'ai plutôt pas mal d’expérience à ce poste !

D'où et quand t'es venue l'idée de fonder Sourire Ovale ?
L’idée de fonder Sourire Ovale m'est venue en étant bénévole dans l'association « Terres en mêlée », mais j’ai très vite voulu lancer mon projet et me débrouiller tout seul. Je me suit dit : pourquoi ne pas monter mon association et aider les orphelins de ma ville au Maroc, Berkane ? Je suis quelqu’un d’autodidacte que ce soit dans la vie professionnelle ou privée. J’ai monté ma société d’électricité juste après la création de l’association, ça m’a vraiment servi de tremplin.

Quel est le but de cette association, et quelles sont les actions que mènent Sourire Ovale depuis sa création ?
L’association a mis un peu de temps à démarrer car je suis tout seul : entre la création de ma société et de l’association, le rugby, ma femme et ma famille, il faut trouver un peu de temps pour tout, mais on a réussi petit à petit à créer le premier projet. Sourire Ovale a pour but de faciliter l’accès au sport aux enfants en difficulté. Le projet a débuté au Maroc : je me suis rendu sur place dans ma ville pour rencontrer les dirigeants de l’orphelinat et regarder leur besoin au niveau du sport. J’ai commencé à lancer l’action et j’ai contacter le Décathlon d'Oujda : ensemble, on a récolté 600€ via une collecte sur Facebook. Le Rotary Club de La Seyne-sur-Mer a financé 500€ pour mon projet et l’association disciple Escoffier a rajouté 300€. Tout ça grâce au rugby. Avec cette somme, on a pu équiper en chaussures et matériels sportif l’orphelinat : trente paires, des sacs pour les ranger, cinq ballons de foot, deux ballons de basket, rugby et volley, mais aussi deux mini-cages de football et deux paniers de basket, des chasubles, plots ... Trois bénévoles de Décathlon sont devenus bénévoles de l’association, nous sommes allés leur distribuer le samedi 16 décembre, en leur expliquant le projet : nous voulons qu’ils puissent pratiquer du sport mais aussi qu’ils bossent à l’école. Du coup, nous sommes en train de regarder pour leur financer l’accès internet dans l’orphelinat.

Quoi de prévu pour le futur de l'association ? Quels projets aimerais-tu mener ?
Je vais poser un dossier à la fondation de Décathlon pour qu’elle puisse nous aider à réaliser nos projets au sein de cette orphelinat : une fois par mois le mercredi, les bénévoles feront du sport avec les enfant au sein de l’orphelinat. Je voudrais continuer à les équiper : après les chaussures, des tee-shirts, short etc... Le but, c’est de rester concentrer sur cet orphelinat car « quand tu es de partout, tu est nul part ». Ce je veux dire, c’est que je pourrais aider des dizaines d’orphelinats mais jamais il y en aura un qui va vraiment bénéficier de l’association car on ne peut pas être vraiment présent partout. Le projet, c'est de les former à plusieurs sports et j'aimerais que certains viennent me voir avant septembre prochain et me disent qu’ils veulent s’inscrire en club. Dans ce cas, l’association trouvera les fonds pour financer leur licences et leur matériels pour pratiquer correctement le sport choisi. Je voudrais également créer au sein de l’orphelinat un mini complexe de sport, avec quatre terrains dont deux synthétiques pour le foot et le rugby, un en sable pour le beach volley et un autre en béton pour le basket : ça parait fou, mais il faut l'être dans la vie. Il y a un an, j’étais très loin de m’imaginer tout que tout ça pourrait être réalisable. source: Clément Suman - www.lerugbynistere.fr

Sourire ovale, le joli Projet mené par Mohamed Boughalem, un Joueur de La Seyne, auprès d'Orphelins au Maroc
Sourire ovale, le joli Projet mené par Mohamed Boughalem, un Joueur de La Seyne, auprès d'Orphelins au Maroc
Sourire ovale, le joli Projet mené par Mohamed Boughalem, un Joueur de La Seyne, auprès d'Orphelins au Maroc
Sourire ovale, le joli Projet mené par Mohamed Boughalem, un Joueur de La Seyne, auprès d'Orphelins au Maroc