Message

Andree
Marraine du Gobie Bleu

Voir plus


Date du message : mardi 7 juillet 2015 à 20h01


Il aurait pu être plus vivant, si...
Ben...si parking existait !
Ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi, avec les locaux de la sécurité sociale pas très loin qui sont vides depuis des années, il a fallu construire un immeuble pour Pôle emploi. Déjà...
Et du coup, le parking aurait pu être terminé par...une société dite délégataire

Message

olivierzx
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 12 juillet 2015 à 11h33


Ce que je ne comprends pas c'est qu'avec un simple tractopelle et une débroussailleuse on ne puisse pas en 1 ou 2 jours refaire un simple terre plein où pourrait stationner les véhicules.

Qu'est ce qui empêche les services municipaux de le faire ?

Message

GAMBISTORTI
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 12 juillet 2015 à 12h51


olivierzx a écrit :

Ce que je ne comprends pas c'est qu'avec un simple tractopelle et une débroussailleuse on ne puisse pas en 1 ou 2 jours refaire un simple terre plein où pourrait stationner les véhicules.

Qu'est ce qui empêche les services municipaux de le faire ?

Je suis seynois et j'en suis fier

Message

charmich
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 14 juillet 2015 à 10h18


Bien d'accord avec vous. C'est une véritable verrue au coeur de La Seyne. Effectivement, en attendant la réalisation de cette arlesienne il serait intelligent de supprimer les affreux panneaux qui entourent cet endroit, le débroussailler et l'aplanir et en faire un lieu de parking provisoire : coût =prestation des services municipaux !

Message

Ghjuvan
Membre

Voir plus


Date du message : vendredi 9 octobre 2015 à 16h29


J'ai vu pelleteuse et camion ce matin sur le site.
Il semblerait que les travaux aient repris

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : vendredi 15 septembre 2017 à 12h55


Les Esplageolles: le Chantier du Parking-relais prêt à démarrer ?..
Les Esplageolles: le Chantier du Parking-relais prêt à démarrer ?..

Les Esplageolles: le Chantier du Parking-relais prêt à démarrer ?.. Marc Vuillemot écrit en 2013: On oublie vite. En 2008, nous avions pris l'engagement de tenter de sauver les Seynois d'un centre ville où nos prédécesseurs avaient rendu la totalité des 1100 places de stationnement payantes, confiées en gestion pour 32 ans à une société privée. Et nous y sommes parvenus, sans pénalité à verser, ainsi que le rappelait Claude Astore, tenace adjoint aux infrastructures et à l'urbanisme, avec, ensuite, l'instauration de zones rouges et bleues, à durée limitée, pour favoriser l'accès aux commerces et aux services.

Désormais, dans notre centre de ville, sur la voirie ou les parkings, on trouve au plus près des boutiques des dizaines de places gratuites limitées à 30 mn, dans le cœur commercial plusieurs centaines gratuites limitées à 90 mn et les 400 de raisonnablement payantes sans limite de durée au parking Martini, ainsi que plusieurs autres centaines gratuites sans limite de durée en périphérie de l'hypercentre, à moins de six minutes à pied de tout point du cœur historique. Mais ça ne suffit pas et le futur parking à étage des Esplageolles va offrir 400 autres emplacements. Beaucoup n'y croyaient plus et les quolibets acerbes fusaient sur le chantier resté en plan, vilaine tâche en entrée de ville. Et pourtant ... - ... Lire la Suite et plus de Photos - cliquez ici

Les Esplageolles: le Chantier du Parking-relais prêt à démarrer ?..

Message

Andrée Bonifay
Visiteur


Date du message : samedi 16 septembre 2017 à 08h31


Bonjour,
promesses ? Mensonges ?
A moins qu'il ne se prépare enfin un embellissement... Mais cet article qui retrace les années successives de "communication" pour un non événement qui ferait pourtant plaisir à beaucoup de personnes (l'évènement), est très bien vu !
Merci Nicky

Message

zébulon40
Visiteur


Date du message : samedi 16 septembre 2017 à 09h16


bravo pour la disparition de cette "verrue minable", mais vérifiez les dates qui sont assez fantaisistes !!! début des travaux 2009 pour livraison en 2010............. ailleurs livraison en 2015..... on ne sait pas vraiment quand on pourra en profiter malgré tout. Mais l'idée est pourtant bonne enfin ....

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : dimanche 9 décembre 2018 à 14h22


Esplageolles l'Opposition municipale seynoise dévoile un Projet ambitieux sur une Friche à fort Potentiel
Esplageoles l'opposition municipale seynoise dévoile un projet ambitieux sur une friche à fort potentiel

Esplageolles l'Opposition municipale seynoise dévoile un Projet ambitieux sur une Friche à fort Potentiel - Devançant l'annonce de la municipalité de La Seyne-sur-Mer, les élus d'opposition Nathalie Bicais et Jean-Pierre Colin assurent que l'infrastructure tant espérée sur le parking des Esplageolles va enfin sortir de terre. Grâce à eux, disent-ils. D'après les informations de var matin, l'équipe municipale de La Seyne-sur-Mer n'avait l'intention de dévoiler le futur aménagement du parking des Esplageolle que le 21 décembre en conseil municipal. Mais Nathalie Bicais et Jean-Pierre Colin lui ont coupé l'herbe sous le pied. Les élus d'oppositions annoncent en effet que le projet de parking des Esplageolles va enfin renaître de ses cendres. Des cendres que l'on croyait d'ailleurs largement dispersées aux quatre coins de la rade.

DÉJÀ EN CAMPAGNE - Les élus municipaux d'opposition détaillent ainsi ce qui pourrait sortir de terre dans les 3 ou 4 ans à venir, sur cette friche de 1.500 m2 située à l'entrée de la ville, juste à côté de Pôle Emploi. Soit : un rez-de-chaussée commercial, quatre niveaux de parking pour 250 places de stationnement, un ou deux étages de bureaux et un sky bar, avec vue imprenable sur la rade. Tout cela serait largement ficelé, n'attendant plus, finalement, que… l'approbation du conseil municipal et la signature du maire Marc Vuillemot. Pourquoi, dans ce cas, ne pas avoir retenu l'annonce avant cette validation officielle du dossier ? "Plusieurs raisons à cela", explique le binôme… à commencer par le fait que l'attelage Nathalie Bicais et Jean-Pierre Colin est d'ores et déjà en campagne pour les municipales de 2020, avec l'étiquette centre-droite. Mais, surtout, ils affirment être directement à l'origine de ce projet et entendent donc "récolter les mérites" de ce qu'ils ont "suscité".

"JACQUES MIKAELIAN EST UN AMI DE 30 ANS" - Sur ce coup, l'investisseur ambitieux se nomme Jacques Mikaelian, à la tête de la société de promotion immobilière Carim, bien connu pour ses réalisations dans la métropole (golf de Valgarde, réhabilitation du quartier Berthe, rue des Arts à Toulon, etc.) "C'est un ami de trente ans en plus d'être un aménageur de grande qualité avec une surface financière importante, clame Jean-Pierre Colin. On parle ensemble du sujet depuis des mois et il a fini par accepter de venir à La Seyne. On a beau être dans l'opposition, avec Nathalie, nous avons toujours adopté l'attitude de gens au travail." Jacques Mikaelian serait prêt, ainsi, à investir de manière conséquente pour d'abord racheter le foncier à la Ville (1,3 M€ au prix des Domaines) puis, dans un second temps, ériger l'infrastructure après avoir cassé les fondations existantes (300.000 €) avant, enfin, de l'exploiter dans ses différentes composantes commerciales. Le tout, toujours, ainsi qu'il nous l'a brièvement confirmé, esous réserve de l'accord du conseil municipale.

Bref, il reprendrait dans les grandes lignes le canevas esquissé au début des années 2000, notamment par une jeune élue de l'équipe d'Arthur Paecht, à savoir… Nathalie Bicais. "C'est vrai que j'ai longtemps défendu un projet qui ressemblaite, s'enorgueillit l'intéressée, revancharde, pour qui doubler la municipalité sur sa com' coulait donc de source. En 2008, la Ville a décidé de casser la délégation de service publique qui avait été signée avec l'aménageur Q-Park, alors même que les travaux étaient commencés, et de racheter le terrain pour construire un parking qui serait géré en régie. Ça a coûté 3,5 millions d'euros au contribuable. Pour quoi ? Pour qu'au final, dix ans après, le terrain soit toujours en friche …"

"RÉTABLIR L'ÉQUILIBRE COMMERCIAL" - Après avoir abandonné, faute de moyens financiers suffisants, l'idée d'investir seule, la Ville a longtemps espéré que TPM reprenne le flambeau, avec la volonté (et la compétence « transports » qui va avec) de finaliser le dossier en mode parking-relais. En vain. "Heureusement qu'il y a les investisseurs privés, comme Joa ou le Grand Hôtel Hilton des Sablettes de M. Lelièvre pour s'installer chez nous, poursuit Jean-Pierre Colin. Grâce aux desseins de Monsieur Mikaelian, on garde les voitures à l'extérieur du port et on équilibre l'activité commerciale qui a tendance à partir du côté de Porte Marine. Notre seule volonté était qu'il n'y ait pas de logement." C'est donc un projet 100% privé qui est en passe d'émerger dans cette entrée de ville tristounette, qui mérite effectivement sans doute mieux qu'une parcelle aux herbes folles et fondations inachevées. Bref, une bonne nouvelle pour les Seynois. "Et peu importe qui annonce le projet", sourit Nathalie Bicais. On aurait peut-être pu commencer par là !.. source: MA. D. - var matin

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : mercredi 15 janvier 2020 à 13h23


next ...