Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : mardi 13 septembre 2011 à 03h09


Vidéo: Interview avec Paul MOURIER, Préfet du Var à propos de la LGV PACA

plus d'Infos - cliquez ici - et sur - www.lgvpaca.fr

... cordialement ... Nicky ...

www.LaSeyne.Info - sur Facebook - cliquez ici

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : vendredi 18 novembre 2011 à 13h37


LGV Paca: le "non" unanime des élus de l'Ouest-Var


Les députés ouest-varois Josette Pons et Jean-Sébastien Vialatte ont annoncé qu’ils seront reçu par Thierry Mariani, ministre des Transports, le 30 novembre prochain. (Photo: Dominique Leriche)
Députés, maires, conseillers généraux et régionaux... Ce jeudi matin, le siège de la communauté de communes Sud-Sainte-Baume au Plan-du-Castellet, a accueilli une réunion au sommet.

Ensemble, les élus ont présenté et signé une motion, dans laquelle ils rejettent sans équivoque "ce projet de LGV Paca, quel que soit le fuseau proposé".

Le 30 novembre les députés Josette Pons et Jean-Sébastien Vialatte seront reçus par Thierry Mariani, ministre des Transports.

Voici la liste des élus varois signataires de la motion anti-LGV Paca

La députée Josette Pons, le député-maire de Six Fours, Jean-Sébastien Vialatte, les maires Suzanne Arnaud (Riboux), Philippe Barthélémy (Saint-Cyr), Robert Beneventi (Ollioules) Ferdinand Bernhard (Sanary), René Jourdan (La Cadière), Marcel Legay (Evenos) Christian Palix (Bandol), Jean-Claude Richard (Le Beausset) et Gabriel Tambon (Le Castellet). La conseillère régionale Sandra Torres.

Étaient représentés : les conseillers généraux Gilles Vincent et Joseph Mulé, le maire de Signes et le conseiller régional Frédéric Boccaletti.
source: var matin

... cordialement ... Nicky ...

www.LaSeyne.Info - sur Facebook - cliquez ici

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : jeudi 24 novembre 2011 à 16h00


Concertation pour la LGV- PACA : Le Préfet de Région s'adresse aux préfets des départements concernés.


Hugues PARANT, préfet de région
Le préfet de région, Hugues PARANT, a confié dès la fin 2010 aux préfets des trois départements concernés (Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes) par la LGV PACA, le soin d’organiser une concertation départementale sur le projet, afin de recueillir les avis et observations des populations, associations et élus concernés.

Dans ce cadre, à la suite des réunions des Comités territoriaux et groupes de travail spécialisés qui se sont réunis au printemps et durant l'été 2011, des réunions publiques et thématiques se sont tenues depuis le début du mois de septembre. Celles-ci ne sont donc qu’un des éléments de cette consultation élargie.

Compte tenu des difficultés rencontrées sur certains territoires pour achever ce cycle de débats, et après avoir consulté le "garant de la concertation", M. MARZOLF, le préfet de région Provence-Alpes-Côte d’Azur vient d’adresser un courrier aux préfets des départements concernés, leur demandant d’apprécier l’opportunité de poursuivre la consultation. Il leur propose de l'interrompre si les conditions d’un échange serein et constructif n’étaient plus réunies.

Le Comité de Pilotage LGV que réunira le préfet de région le 22 décembre 2011 sera l’occasion pour les préfets de département concernés de faire le point sur les résultats de cette concertation. Une synthèse de ces éléments sera réalisée lors de cette réunion régionale.

Contrairement à ce qui avait pu être annoncé à l'issue du précédent Comité de Pilotage, il est à noter que ce Comité du 22 décembre 2011 ne sera en aucun cas décisionnel pour ce qui concerne le choix du tracé et des sillons à retenir.

En revanche, il s’intégrera dans le processus de concertation engagé dès le début de l'année 2011. Il permettra d'identifier les points qui devront faire l'objet d'un approfondissement par les équipes de RFF, et tout particulièrement ceux qui ont pu occasionner des crispations et des oppositions lors des débats publics récents.

Ce travail devra être conduit d'ici à l'été 2012.

... cordialement ... Nicky ...

www.LaSeyne.Info - sur Facebook - cliquez ici

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : mardi 29 novembre 2011 à 14h17


LGV : en mémoire de feu... la concertation ... 29 novembre 2011 à La Seyne


Dans le cadre de la concertation sur la LGV, une réunion publique à l'initiative de Réseau ferré de France devait se dérouler ce soir, mardi, à la bourse du travail à La Seyne. Comme le préfet du Var a décidé de l'arrêt de la concertation, plus de réunion...

Mais pour « marquer le coup», le collectif Sud-Sainte-Baume a tout de même décidé de célébrer la date du 29 novembre en organisant, ce soir à 19 h devant la bourse du travail, la commémoration de l'arrêt de la concertation. Dépôt de gerbe il y aura donc... Histoire d'une certaine manière, de maintenir la pression sur les politiques, ce d'autant plus après les déclarations du ministre des Transports qui demandait à Réseau ferré de France de « continuer à réfléchir ».

1 milliard... au moins

LGV encore pour le député-maire de Six-Fours qui, hier lors du conseil municipal, n'a pas manqué de faire le rapprochement avec un autre chantier... financièrement pharaonique : «Si la LGV devait se faire, l'agglo TPM serait cofinanceur à hauteur de 1 milliard d'euros. Et quand je vois que l'on ne sait pas comment financer le surcoût du tunnel...» Rien d'autre à ajouter tant il est vrai qu'en temps de crise, la gestion des deniers publics cristallise les passions et incite les collectivités à la plus grande prudence !

... cordialement ... Nicky ...

www.LaSeyne.Info - sur Facebook - cliquez ici

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : mercredi 30 novembre 2011 à 15h19


Les anti LGV varois marquent l'arrêt de la concertation


« La LGV ni ici, ni ailleurs » : les opposants au projet de Réseau ferré de France étaient hier en fin d'après-midi, devant la bourse du travail à La Seyne. Les lieux auraient dû accueillir une réunion publique sur la LVG... annulée pour cause d'arrêt de la concertation. La date a tout de même permis aux opposants de renouveler leur colère et, surtout, rappeler leur mobilisation
Des membres du collectif « Stop TGV Sud Sainte-Baume » ont symboliquement marqué hier, devant la bourse du travail à La Seyne, la fin de la concertation

Des branches de houx, de sapins, des ceps de vigne. Posés au pied de la bourse du travail à La Seyne pour signifier l'arrêt de la concertation menée par Réseau ferré de France (RFF). Une réunion publique était initialement prévue hier soir, à La Seyne justement… Les opposants au projet ont inscrit la date comme celle du non-renoncement à la mobilisation. Ce d'autant qu'ils venaient d'apprendre l'arrêt de la concertation dans le département des Bouches-du-Rhône.

« En 2005, on nous a présenté la concertation comme le top en la matière, explique même Olivier Lesage, pour le collectif Stop TGV Coudon. C'est un fiasco total !» Les quelque 40 manifestants acquiescent en scandant un « Non à la LGV » qui ne souffre d'aucune ambiguïté. Une banderole en atteste : « La LGV ni ici, ni ailleurs ! » stigmatise leur colère. D'autant que depuis les déclarations de Thierry Mariani et Nathalie Kosciusko-Morizet parlant de «forte incompréhension au plan local», les opposants ont le sentiment d'avoir essuyé « une insulte faite à leur intelligence».

Nous avons très bien compris que nous perdrions nos terres, nos paysages, nos maisons…», explique Marc Leonarduzzi, habitant du Beausset. La goutte d'eau qui ferait presque déborder le vase.

Si pour l'heure, aucune violence n'est à déplorer, « nous sommes inquiets pour l'ordre public, compte tenu des prises de position par RFF et par les pouvoirs publics sur la semaine écoulée », confirmait Didier Cade, viticulteur à La Cadière, en lisant le communiqué rédigé la veille par le collectif.

Rendez-vous le 10 décembre à Toulon

« L'annulation de la concertation est une tentative de nous museler», ajoute Olivier Thomas, porte-parole du collectif Stop TGV Sud Sainte-Baume. Un scénario qui n'est pas prêt d'arriver. D'autant qu'« aujourd'hui, la liaison entre les associations de défense est faite entre le Var et les Bouches-du-Rhône », ajoute encore Olivier Thomas. Pour preuve de la solidarité interdépartementale : « Nous serons jeudi à une réunion à Aubagne,explique Agnès Chidaine, habitante de La Cadière et membre du collectif. Et les Aubagnais seront à nos côtés le 10 décembre prochain. »

Prochaine échéance en effet pour les opposants à la LGV : la grande manifestation à Toulon, le 10 décembre à 11 h, devant la mairie. Y seront les collectifs de l'est de Toulon, les syndicats agricoles, etc. Et le collectif d'Aubagne donc… Tous unis pour l'occasion. La concertation est terminée, pas la mobilisation contre la LGV.
source: Karine Michel - var matin






... cordialement ... Nicky ...

www.LaSeyne.Info - sur Facebook - cliquez ici

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : dimanche 11 décembre 2011 à 14h45


Manifestation: les anti-LGV ont roulé sur Toulon


Cette manifestation devrait donner lieu à un autre rendez-vous, le 17 décembre à Marseille. (Agrandir - cliquez ici)
Au son des klaxons des Massey Ferguson, le cortège de manifestants anti-Ligne à Grande Vitesse a pris place hier, samedi 10/12/2011 matin, quatre heures durant, devant la mairie de Toulon.

Au total un peu plus de 2 000 personnes et 150 véhicules dont une partie venait de l'Est du département et l'autre de l'Ouest.

Les services de gendarmerie et police avaient alternativement bloqué les différents axes et dévié la circulation, entraînant de grosses difficultés de circulation aux abords du centre-ville, venant de la Seyne ou de Hyères.

Le monde agricole ayant été rejoint par les élus de la région, souvent Verts, et les citoyens pour faire entendre leurs voix, le message n'était pas celui d'un refus net et brutal mais d'une « modernisation de la ligne et pas un nouveau tracé qui serait un désastre écologique », selon les mots du secrétaire général de la Fdsea (1) Gilles Millo.

Discours et barbecue

Avant de se retrouver devant la mairie, une partie des manifestants avait fait halte devant la préfecture pour y enterrer l'agriculture, oraison funèbre et minute de silence devant un cercueil réalisé pour l'occasion.

Dans certaines remorques, des sarments de vigne.

Loin d'eux l'envie de mettre le feu à la ville, mais plutôt aux saucisses dont se sont repais les manifestants après les nombreux discours des représentants des organisations syndicales et professionnelles agricoles mais aussi du monde politique, quand la musique a remplacé le concert des moteurs des tracteurs.

Le cortège s'est disloqué dans une dernière pétarade de tracteur vers 15 h 10. Les ruelles de la vieille ville se remplissant densément au même moment.

1. Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles.
source: Laura Fournier - var matin






... cordialement ... Nicky ...

www.LaSeyne.Info - sur Facebook - cliquez ici

Message

Nicky
webmaster

Voir plus


Date du message : mercredi 8 février 2012 à 19h21


Réunion publique sur la LGV lundi à Sanary ...


Les projets de tracé de la future LGV semblent soulever l’émoi dans toutes les zones qui seraient traversées. (Photo d’archives Patrice Lapoirie)
La mobilisation reste de mise du côté des opposants au projet de Ligne à grande vitesse, et ce malgré l'annonce par le préfet de région, fin décembre, du « gel » de la concertation.

En début d'année, un collectif a vu le jour à l'échelle de Sud-Sainte-Baume, afin de regrouper les différents acteurs qui ont animé la fronde depuis le mois d'octobre. Lundi soir au théâtre Galli de Sanary, Stop LGV Sanary, organise une réunion d'information au profit du public.
source: Christophe Gaignebet - var matin

... cordialement ... Nicky ...

www.LaSeyne.Info - sur Facebook - cliquez ici

Message

GAMBISTORTI
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 8 février 2012 à 20h00


Je ne me rappelle pas avoir vu ces gens (il y a 30 ans c'était pas eux mais ils leur ressemblaient) pour la défense des chantiers de La Seyne et La Ciotat.
Si cette ligne nous permet d'avoir dans le futur une grande gare à La Seyne, pourquoi pas ?

Je suis seynois et j'en suis fier

Message

GAMBISTORTI
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 8 février 2012 à 20h57


GAMBISTORTI a écrit :

Je ne me rappelle pas avoir vu ces gens (il y a 30 ans c'était pas eux mais ils leur ressemblaient) pour la défense des chantiers de La Seyne et La Ciotat.
Si cette ligne nous permet d'avoir dans le futur une grande gare à La Seyne, pourquoi pas ?

Ils ne veulent pas de LGV chez eux mais sont d'accord pour qu'il soit chez le voisin et pourtant ils sont bien contents de faire un aller retour à Paris dans la journée.

Ce sont les mêmes qui sont contre les antennes relais mais qui sont bien heureux de posséder un portable.

Ce sont les mêmes que l'on entend jamais pour la fermeture de notre maternité.

Je demande à nos deux députés présents sur la photo comment ils montent à Paris plusieurs fois par semaine.

Enfin pour terminer je dis que l'abus d'alcool est dangereux pour laz santé

Je suis seynois et j'en suis fier